TÉLÉVISION

Koh-Lanta: le Belge en verve, le Luxembourgeois aux mocassins éliminé

Koh-Lanta: le Belge en verve, le Luxembourgeois aux mocassins éliminé

Les fameux mocassins de Dylan n’auront pas foulé le sable du Cambodge très longtemps... TF1

Le jeu d’aventure de TF1 a fait son grand retour vendredi soir. Les téléspectateurs ont à nouveau été nombreux au rendez-vous.

Trois mois après la victoire de Benoît dans « l’île au trésor », Koh-Lanta a repris ses quartiers au Cambodge pour une 17e saison qui s’annonce intéressante. L’arrivée annoncée d’une troisième équipe, les bleus, rabat les cartes et les stratégies classiques. Une nouveauté qui a visiblement suscité la curiosité des téléspectateurs puisqu’ils étaient 6 millions devant TF1 en France, ce qui en fait de loin le programme le plus suivi de la soirée avec 29% de parts de marché. C’est 550.000 téléspectateurs de plus que pour le 1er épisode de la dernière saison.

Ils ont d’emblée pu découvrir deux candidats obtenir un collier d’immunité aux yeux de tous. Il s’agit de Mathilde et Yassin, qui pourront le garder ou le céder au candidat qu’ils veulent.

Rien de révolutionnaire par contre dans le casting, avec toujours son lot de fortes personnalités. Parmi elles, le tandem Dylan-Kelly (pas de trace de Brandon...) qui s’est retrouvé chez les bleus. À défaut de feu, l’agent immobilier luxembourgeois de 22 ans et la serveuse parisienne de 35 ans ont fait des étincelles sur leur camp. Notamment lorsque le jeune homme aux mocassins (du jamais vu pour s’aventurer dans les jungles du jeu) privilégiait la sieste à la construction de la cabane.

L’ambiance chez les bleus a pâti des pluies tropicales et de l’accumulation de défaites. Au jeu de confort, ils ont été éliminés parce que Hada est passée sous un obstacle. Sabine a commis la même erreur pour les jaunes, qui avaient pourtant remporté l’épreuve. Du coup, la victoire est revenue aux rouges, avec 3 kilos de riz à la clé. «On gagne ensemble, on perd ensemble», a réagi notre compatriote Sandro, en bon footballeur qu’il est.

Le 6e candidat belge de l’histoire de Koh-Lanta, qui s’érige en leader de son équipe jaune, a pu se consoler avec la victoire lors du jeu d’immunité.


Les rouges sont arrivés en 2e position. Du coup, ce sont les bleus qui ont été convoqués au conseil pour entendre la sentence irrévocable de Dennis Brogniart. Et c’est Dylan qui a payé au prix fort son manque de discrétion.

Ils ne sont donc plus que 17 aventuriers. Mais pas pour longtemps puisque 3 autres candidats arrivent dans l’épisode qui sera diffusé vendredi prochain. De quoi ajouter encore un peu de piment à une émission qui parvient encore à surprendre.