LE DÉBAT

Stéphane Moreau justifie son énorme salaire

Stéphane Moreau justifie son énorme salaire

Belga

593 000€ de fixe annuel, plus 246 000€ de partie variable. Stéphane Moreau a dévoilé son salaire en commission d’enquête. Mais les comités de secteur, ce n’est pas trop l’affaire du CEO de Nethys.

+ LIRE AUSSI | Ambiance du jour : au bord de la noyade...

«Je suis la première victime, le premier marri de la tournure des événements», regrette Stéphane Moreau. Le préjudice «pour l’entreprise». Les conséquences «pour ma santé». Mais «la manière dont cela a fonctionné, je ne peux pas en juger. J’étais un observateur extérieur. Je n’ai jamais mis les pieds dans ces comités de secteur», répond le CEO de Nethys quand les députés abordent la question clé, constitutive de cette commission d’enquête. La gestion de ces instances «consultatives», dont les rémunérations des membres sont au cœur du scandale Publifin.

«En 2013, j’ai quitté Publifin depuis un an. Je n’y ai plus aucune fonction», rappelle-t-il au député Fourny. Il ne se prononcera donc guère sur les dysfonctionnements. Mais défend le travail, qu’il juge important, du comité «gaz» créé lors de l’absorption du réseau ALG. Pour les autres, il n’a pas été informé. Même par ses directeurs qui assistaient aux réunions des comités.

Pas loin de 900 000€

Moreau dit s’étonner, d’ailleurs, qu’on se focalise autant sur ces comités de secteur. «Ce n’était pas une demande de notre groupe. Elle venait de chez Ores et Brutélé.» La création du sous-secteur «télécoms» de Publifin, c’était, dans cette logique, «une demande de Brutélé». La fusion restait envisagée. Des places de représentants leur étaient même dévolues.

Vient la question de sa propre rémunération de CEO de Nethys. Stéphane Moreau confirme les 593 000€ de salaire fixe, info qui circulait déjà. Il y ajoute la précision attendue sur la partie variable: 246 000€, «si les objectifs sont atteints. Mais ça peut aussi être zéro». En 2015, il les a touchés. Ajoutez encore 40 000€ chez EDF Luminus. De quoi approcher les 900 000€. Plus une assurance groupe. Un parachute de deux ans de préavis. «Et c’est tout.»

Un salaire indécent? «C’est du même tonneau que ce qui se pratique à la Sonaca ou à la FN», des entreprises au contexte similaire, à l’actionnariat 100% public, «mais dont les chiffres sont moindres». Et quand on suggère, comme l’a fait Willy Demeyer, un plafond de 290 000€, c’est «pour les entreprises qui n’évoluent jamais dans un milieu concurrentiel.»

Si une partie de la discussion sur ces rémunérations se discutera à huis clos, il livre d’autres montants dans le groupe: 750 000€ pour le patron de Voo, 600 000€ pour le CFO de Nethys, Paul Heyse, 300 000€ à des niveaux inférieurs du management. «Chez Belgacom, c’est 9 millions pour huit personnes», ajoute-t-il, insidieusement. 1,1 million en moyenne.

Indécent pour un manager membre du parti socialiste, alors?, tente encore un député. «Est-ce que parce que je suis un bourgmestre socialiste, le benchmark général ne devait pas s’appliquer à moi? Mon appartenance politique n’a aucune influence sur la manière dont McKinsey fixe les barèmes.» Par rapport aux patrons du privé, dont on ne conteste pas le salaire, «le fait d’avoir voulu m’investir dans la chose publique de ma commune me porte préjudice, à moi. Tout le monde dit: c’est un salaud ce gars-là. Avouez que c’est difficile à vivre», réplique celui qui a, déjà, fixé son choix entre son poste de chef d’entreprise et la fonction de bourgmestre, qu’il abandonnera «à regret».

Moreau dira qu’il ne doit pas son poste envié de CEO à sa carte du PS. Jugeant aussi que «ma situation n’a jamais altéré mes valeurs».

La posture ne surprend pas. Sur ce registre politique, le golden boy liégeois dont «papa» Daerden a couvé la carrière la jouait plutôt modeste. «J’ai toujours pris soin de limiter mes activités politiques à la commune d’Ans. Pourquoi? Parce que j’ai toujours considéré que dans le cadre de mes activités économiques, je devais être neutre.» Il ajoutera: «je suis un garçon prudent, toujours.» Fortiche, aussi.

Nos dernières videos