HUY-WAREMME

Quinze Communes engageront un agent dédié à la propreté

Quinze Communes engageront un agent dédié à la propreté

Les agents engagés se regrouperont parfois pour un nettoyage ciblé de plus grande envergure. ÉdA – 30959886834

900 000€ ont été débloqués pour engager 136 agents dédiés à la propreté en Wallonie. 15 communes de notre arrondissement en bénéficieront.

Renforcer les équipes communales dans leur travail quotidien pour améliorer la propreté publique et lutter contre les dépôts sauvages, voilà concrètement l’objectif du ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio avec l’octroi d’un subside de 899 000€ dans le but d’engager un agent supplémentaire par commune pendant trois ans. «Ces engagements s’inscrivent dans le cadre d’un programme de transition professionnelle qui permet à des demandeurs d’emploi au chômage depuis plus de 12 mois de retrouver une vie professionnelle tout en bénéficiant d’une formation qualifiante», explique Marie Minet, porte-parole du ministre. L’appel à projet avait été lancé en octobre dernier à destination des communes wallonnes. 128 localités et 2 intercommunales ont répondu positivement. «À partir de là, c’est aux Communes de lancer les candidatures, en parallèle avec le Forem, les agents devraient être sur le terrain avant la fin de l’année 2017

Un nettoyage de grande envergure

Ce projet rejoint d’autres actions que le ministre avait lancées au début de la législature. «La propreté publique est la priorité que le ministre s’est fixée. De là, découle le plan Be WaPP (Pour une Wallonie plus propre) et l’organisation du grand nettoyage de printemps qui suscite un très grand engouement auprès des Wallons. Cette année, deux semaines avant l’activité, nous avons déjà un nombre supérieur d’inscriptions à l’année précédente, soit plus de 41 000 Wallons qui répondent présent

Dans la même visée, plus de 3,5 millions ont été débloqués pour l’installation de 8 270 nouvelles poubelles publiques, cendriers et aspirateurs de rue en Wallonie, une action qui touchera 170 communes.

Ce nouvel agent une fois engagé participera à des opérations de nettoiement de grande envergure et de lutte contre les déchets sauvages. « À intervalles réguliers, une dizaine d’agents en provenance de différentes communes seront regroupés afin de nettoyer une zone particulièrement sale», continue la porte-parole. Une autre mission de ces brigades sera de repérer les points noirs des dépôts clandestins et d’alerter les services communaux qui prendront le relais pour déblayer la zone.

Les communes concernées sont:

En vallée mosane

Amay, Héron, Huy, Marchin, Saint-Georges-sur-Meuse, Villers-le-Bouillet et Wanze.

En Hesbaye

Berloz, Hannut, Lincent et Waremme.

Dans le Condroz

Anthisnes, Clavier, Hamoir et Modave.