Durbuy

Cardinael explique pourquoi il a vendu "Le Sanglier des Ardennes" à Coucke

Frédéric Cardinael s'est exprimé officiellement sur la vente du Sanglier des Ardennes au milliardaire Marc Coucke. J.M.

C'est aujourd'hui que Frédéric Cardinael s'est exprimé officiellement sur la vente du Sanglier des Ardennes au milliardaire Marc Coucke. Selon lui, c'était la bonne décision.

Depuis 1946, le Sanglier des Ardennes appartient à la famille Cardinael. L'an dernier, l'équipe a d'ailleurs célébré les 70 ans de l'établissement mythique. Si la rumeur d'un rachat par le milliardaire Marc Coucke a fait l'effet d'une bombe en ce début de semaine, l'information a bel et bien été confirmée ce vendredi. Selon Frédéric Cardinael, qui gère encore actuellement l'hôtel-restaurant avec ses trois filles et son épouse, c'était la meilleure décision à prendre.

Pourtant, le gérant de cette affaire avait déjà refusé une première proposition. « En mai dernier, lors de la première approche de Marc Coucke, je ne sentais pas le danger car il investissait en dehors de la Ville. Petit à petit, je me suis retrouvé dans l'inconfort, dans un climat d'insécurité , dit-il. J'ai donc accepté cette nouvelle proposition, qui met ma famille ainsi que le personnel en sécurité. Car oui, Coucke achète l'établissement et garde tous les employés. Et puis, ce n'était pas raisonnable de refuser cette offre, qui était plus importante que la première. C'est la voix de la sagesse ! ».

Si le Sanglier des Ardennes est donc désormais dans les mailles du filet de Coucke, le reste de l'empire Cardinael, lui, n'est pas concerné. « Je ne vends que le Sanglier, contrairement à ce qui a pu être annoncé. L'hôtel Le Vieux Durbuy, Le Victoria, le 7 By Juliette et la Louise Gallery resteront encore longtemps dans la famille ».

Retrouvez l'article intégral dans notre édition de demain.