Musical.ly, le réseau social des 8-15 ans, comment protéger les plus jeunes utilisateurs?

Musical.ly, le réseau social des 8-15 ans, comment protéger les plus jeunes utilisateurs?

Musical.ly regroupe presque 200 millions d’utilisateurs, pour la plupart très jeunes. musical.ly

Dernier venu dans la cour des grands des réseaux sociaux, musical.ly est le chouchou des enfants et des jeunes adolescents. Ils s’y échangent publiquement des vidéos de 15 secondes, à leurs risques et périls.

Des millions de jeunes utilisateurs

Le principe de musical.ly est simple: 15 secondes de vidéo, une musique de fond, ou pas, des effets et une chorégraphie. Le résultat donne un play-back très court. Regardez ci-dessous un best of des stars de musical.ly, les jumelles allemandes Lisa et Lena qui comptent presque 17 millions de fans:

Créé par deux ingénieurs chinois, musical.ly a connu un succès immédiat et mondial. Application la plus téléchargée de l’Apple Store en juillet 2015, Elle a même été téléchargée 90 millions de fois uniquement sur le mois de juillet 2016 et cumule 12 millions de vidéos postées par jour.

Muscial.ly est devenu un phénomène de société mondial. Des stars de la musique comme Lady Gaga s’y intéressent, tout comme les marques comme de Coca-Cola.

Cette application est normalement interdite au moins de 12 ans mais ce sont surtout les plus jeunes, entre 8 et 15 ans, qui l’utilisent, une utilisation massive qui interpelle puisque ces enfants sont du coup confrontés aux dérives des réseaux sociaux, de la course aux likes aux moqueries en passant par l’utilisation de leurs images.

Les bons réflexes

Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit de la police fédérale et spécialiste en cybercriminalité nous explique pourquoi ce genre peuvent se révéler dangereuses et quels sont les bons réflexes à adopter.

Pourquoi ce genre d’application est-il dangereux pour les plus jeunes?

O.B.: Les enfants ne perçoivent pas que tout ce qu’ils envoient sur ces applications peut potentiellement se retrouver sur internet. Ils pensent que, lorsqu’ils envoient un message à leur copain, le message va de leur portable au portable du copain. Alors qu’en fait ce n’est pas du tout le cas, le message va passer par des dizaines d’endroit sur internet. Il peut être récupéré. Ils ne se rendent pas compte de la persistance des informations. Comme ils ne peuvent pas s’inscrire à Facebook, ils vont sur ce genre d’applications moins connues des parents et plus conforme à leur âge. Ils évitent les adultes avec musical.ly.

Que faire pour prévenir ces dangers en tant que parents?

O.B.: Il faut se renseigner et communiquer. Il faut que les parents comprennent comment fonctionne muscial.ly et qu’ils puissent en parler à leurs enfants, à table par exemple. Je conseille aussi aux parents de ne pas commencer par acheter un smartphone pour les plus jeunes. Un appareil basique au début pour maintenir le contact suffit largement.

Muscial.ly est de plus en connu et utilisé par les adultes et les marques, les ados vont forcément fuir le réseau social ou l’utiliser différemment. Quel sera le prochain à la mode à votre avis?

O.B.: Ah ça, on ne peut jamais trop savoir. J’aimerais bien que ça soit Gnoothi, ce réseau ne vous permet de juger les gens que positivement et en plus, c’est belge. Je sens qu’il y a une demande de la jeune génération pour ce genre de chose. Il y a une prise de conscience.