FALLAIS

Le Trail des chevreuils a cartonné

Plateau de rêve, parcours agréable avec quelques nouveautés et temps sec, le Trail des chevreuils édition 2017 a séduit tout le monde.

Gert Theunis pouvait avoir le sourire. Pour la cinquième édition du Trail des chevreuils, l’organisateur et le club d’athlétisme de Hannut n’ont reçu que des compliments de la part des athlètes présents. Au programme cette année, deux distances, le 18 et le 28 kilomètres. Certain des distances, Gert? «Sur un trail, il y a toujours une petite incertitude, sourit-il. C’est vrai que c’est plutôt 20 et 30 kilomètres.»

Des distances et des paysages qui ont encore une fois séduit tout le monde et notamment, Jérôme Schmitz, le premier à franchir la ligne d’arrivée. «Il y a quelques côtes sympathiques mais c’est assez roulant dans l’ensemble, témoigne le Stavelotain, vainqueur du 18 kilomètres. J’étais venu pour préparer les Crêtes de Spa mais je suis content aussi de gagner.»

Jérôme Schmitz, un sérieux concurrent sur le parcours, pour la grande satisfaction de Gert Theunis. «À côté de la convivialité de l’événement, il y a aussi un très haut niveau sportif ici, se réjouit l’organisateur. On a de beaux vainqueurs sur les deux distances.» Sur les 28 kilomètres, la victoire est revenue, pour la seconde année consécutive au Jalhaytois Patrick Dortu, à nouveau trop fort pour la concurrence: «On peut dire que ça s’est plutôt bien passé, le parcours était encore une fois très sympathique avec quelques modifications plutôt agréables.»

Derrière les deux vainqueurs, de nombreux traileurs ont signé de très bons résultats et notamment plusieurs participants venus du nord du pays. Des femmes, il y en avait aussi pour ce Trail des chevreuils. À noter la très belle prestation de la Namuroise Catherine Craps, première dame sur le 18 kilomètres. «C’était mon premier trail, sourit la sportive de 43 ans. C’est assez difficile à gérer quand c’est la première expérience sur ce genre d’épreuve, mais ça s’est bien passé.» Nouvelle réussite donc pour le Trail des chevreuils, les félicitations pleuvaient autour de Gert Theunis à l’arrivée.