LA LOUVIERE

Pourquoi La Louvière ne publiera pas de cadastre des mandats

Pourquoi La Louvière ne publiera pas de cadastre des mandats

Le CDH louviérois accuse la majorité de ne pas vouloir de transparence en matière de mandats publics. Le bourgmestre récuse cette accusation: c'est à la région Wallonne de légiférer. La Louvière

Le cdH louviérois avait proposé l'adoption d'une motion pour établir un cadastre total des mandats publics et des rémunérations. La motion a été refusée. Pour les centristes, les élus ont des choses à cacher. Le bourgmestre Jacques Gobert se défend.

Depuis lundi soir, le cdH louviérois fulmine. Lors du conseil communal de la ville de La Louvière, sa motion "transparence" a été rejetée. Les centristes louviérois, dans l'opposition communale, réclamaient via cette motion une transparence totale des mandats publics, avec la publication d'un cadastre indiquant le titre du mandat, le nom de la personne l'occupant et son éventuelle rémunération. Etaient visées les différentes structures liées à la ville, asbl, régie communale autonome, etc. 

Mais cette motion ne concernait pas que les conseillers communaux, mais également les militants politiques, nommés administrateurs en tant que représentants d'un parti, sans pour autant être conseillers communaux. Le cdH de La Louvière a publié la liste de tous ses militants occupant un poste d'administrateur et sa rémunération y correspondant. Cela va du CPAS à la télévision locale en passant par le syndicat d'initiative...

Le cdH aurait voulu que tous les autres partis fassent de même, le conseil communal n'a pas voulu. PS, MR et Ecolo ont voté contre. "Et oui, nos élites politiques louviéroises ont certainement des choses à cacher pour ainsi refuser notre demande de transparence !" ose même le parti centriste sur sa page Facebook.

Le bourgmestre, sa majorité et Ecolo refusent-ils la transparence? Pas du tout, se défend Jacques Gobert. "Nous avons demandé une consultation juridique afin de s'assurer que la motion ne posait aucun problème de ce côté-là. Or, il est apparu que si la motion ne nous pose aucun problème sur le fond, il y en a bien sur la forme". Un problème lié au respect de la vie privée.

Problème juridique

"La motion réclamait la publication immédiate de tous les mandats et de toutes les rémunérations. Or, on trouverait dans cette liste des personnes qui ne siègent pas au Conseil communal, mais qui sont membres d'un parti politique et ont été désignées à un poste d'administrateur durant les séances à huis-clos du conseil communal. Ca ne peut pas être mis comme ça sur la place publique".

Le bourgmestre louviérois ne veut pas être pris dans cette fièvre soudaine du toujours plus propre. "Si c'est pour jouer au chevalier blanc et derrière être confronté au non-respect de la vie privée, on fait face à un problème" note Jacques Gobert. Pour pouvoir rendre plublic un cadastre des mandats, il faut un changement de législation, soutient le maïeur. Et ça, c'est l'affaire de la Région wallonne. 

Qui plus est, il convient de rappeler que le Code de la Démocratie Locale prévoit déjà l'obligation de déclaration des mandats et des rémunérations y afférentes et institue également un organe de contrôle, rappelle la Ville. Plutôt que d'inventer un nouveau cadastre, pourquoi ne pas rendre cette liste publique?

C'est le sens d'une motion portée par le PTB louviérois et adoptée cette fois à l'unanimité par le Conseil communal, qui décidait ainsi de demander instamment au Gouvernement wallon de rendre publique sur Internet la "Déclaration de mandats et rémunérations" de chaque mandataire politique.

Mons publiera "en référence aux prescrits wallons"

Au cdH louviérois, on estime que La Louvière devrait prendre exemple sur les villes voisines, comme Mons et Charleroi, qui ont voté des mesures pour plus de transparence des mandats publics. La semaine dernière, Mons adoptait une motion visant à contraindre tout conseiller communal, ou toute personne désignée par l’autorité communale de la Ville de Mons à envoyer annuellement au secrétariat communal la liste de ses mandats, détenus suite aux décisions du conseil communal.

La motion prévoit également que le cadastre ainsi établi sera rendu public via le site internet de la Ville de Mons.  L'article 3 de cette motion dit: "En référence aux prescrits wallons, le cadastre ainsi établi sera rendu public via le site internet de la Ville de Mons". Mais cette publication est-elle compatible avec ces prescrits? Jacques Gobert n'en est pas certain.


Nos dernières videos