L’Internet fixe le moins cher de Belgique: la guerre fait rage

L’Internet fixe le moins cher de Belgique: la guerre fait rage

Deux opérateurs se déchirent à l’heure de proposer l’Internet fixe le moins cher de Belgique. Lukas Gojda - Fotolia

La hiérarchie est bousculée. L’opérateur qui proposait l’Internet fixe le moins cher est détrôné.

L’opérateur wallon VOO tombe de son trône.

Le câblodistributeur n’est plus le roi de l’Internet fixe le moins cher de Belgique.

La nouvelle offre de Scarlet bouscule la hiérarchie.

À 23€ par mois, Scarlet Internet Poco est 1,95€ moins cher que VOO toudoo.

Soit une économie annuelle de 23,40€, l’équivalent d’un mois d’abonnement.

Les performances sont-elles comparables et acceptables?

Où se situent les autres concurrents?

Nous comparons dans le tableau ci-dessous 11 formules d’Internet domestique d’entrée de gamme.

 

 

 

 

Au coude-à-coude

 

Ne nous voilons pas la face.

L’Internet low cost de Scarlet est lent, trop lent par rapport à VOO toudou : 30 Mbps (mégabyte par seconde) contre 75 Mbps en téléchargement.

Point de vue volume mensuel autorisé, 50 GB (gigabyte) séparent Scarlet Internet Poco (50 GB) de VOO toudou (100 GB).

Pour combler le fossé, il est nécessaire de débourser 3€ pour acquérir 50 GB de volume supplémentaire.

VOO semble prendre l’avantage, à cette seule réserve près que le câblodistributeur surfacture le volume supplémentaire: 1€ pour 500 MB, soit 100€ pour 50 GB!

Les deux offres sont au final au coude-à-coude.

À vous de choisir entre la vitesse de VOO et le volume limité et le volume «démocratique» de Scarlet au prix d’une vitesse bridée.

 

edpnet en embuscade

 

Au-delà du duo Scarlet / VOO, il est compliqué de dénicher une offre véritablement convaincante.

Contre 34,95€, edpnet VDSL XL fait bonne figure avec son téléchargement à vitesse maximale de 100 Mbps et son volume mensuel illimité.