Voici l’outil flippant pour espionner légalement sur Facebook

Voici l’outil flippant pour espionner légalement sur Facebook

Le site d’espionnage des profils Facebook s’appuie sur un outil… de Facebook. Capture d’écran

Un hacker belge a mis en ligne un site qui vous permet de consulter les données des personnes avec qui vous n’êtes pas «ami».

Facebook est-il un gruyère à l’heure de protéger vos photos, vos commentaires, vos informations?

Comme le démontre un site récemment mis en ligne par le hacker belge Inti De Ceukelaire, il est tout à fait possible de consulter les données privées d’un profil avec qui vous n’êtes pourtant pas «ami».

Même si cette personne a bien spécifié que le grand public est interdit d’accès, l’outil mis au point par l’expert contourne tout à fait légalement la barrière.

Il suffit de copier/coller l’adresse URL du profil à espionner pour briser les chaînes de la confidentialité.

Cette plate-forme baptisée stalkscan s’appuie sur Facebook Graph, un outil mis en ligne par le réseau social lui-même, pour vous aider à dénicher des photos sur lesquelles la personne a été taguée, à lire des commentaires qu’elle a postés dans des groupes…

C’est juste flippant et révélateur du laxisme du plus grand réseau social au monde.

Il y a fort à parier que le site stalkscan ne restera pas en ligne. Ou à tout le moins que sa méthode de contournement sera neutralisée par les équipes de Facebook.