MUSIQUE

Dernier concert pour Black Sabbath

Dernier concert pour Black Sabbath

Après une tournée mondiale d’adieu, Ozzy Osbourne et Black Sabbath devraient arrêter les concerts. AFP

C’est devant 16 000 fans rassemblés à Birmingham que Black Sabbath a terminé, samedi, sa tournée mondiale d’adieu.

Après avoir craché les décibels pendant près d’un demi-siècle, le groupe pionnier du heavy metal, Black Sabbath, a conclu samedi soir sa dernière tournée mondiale avec un ultime concert à Birmingham, où tout avait commencé en 1968.

Le concert a eu lieu une semaine après la mort de Geoff Nicholls, le claviériste du groupe britannique, emporté par un cancer du poumon à l’âge de 68 ans.

Devant 16 000 fans

Pour sa dernière prestation, Black Sabbath a fait salle comble à la Genting Arena (16 000 places) de Birmingham, la deuxième ville du pays, devant un public de fans émus et déchaînés.

Sur scène, trois des quatre membres fondateurs du groupe, le guitariste Tony Iommi, 68 ans, le chanteur Ozzy Osbourne, 68 ans, et le bassiste Geezer Butler, 67 ans, ont été rejoints par le batteur Tommy Clufetos et le claviériste Adam Wakeman.

Longuement ovationnés, les membres du groupe, bras dessus, bras dessous, ont ensuite salué le public.

Le groupe avait lancé sa tournée d’adieu, baptisée à juste titre «The End», en janvier 2016, sillonnant en plus de 80 dates l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Europe avant de finir par deux concerts à Birmingham, jeudi et samedi. C’est dans cette ville industrielle du centre de l’Angleterre que le groupe s’était formé à la fin des années soixante.

Et l’avenir?

Interrogé par la BBC sur l’avenir du groupe, Tony Iommi a laissé entendre que Black Sabbath ne resterait pas inactif.

«Il n’est pas exclu qu’on fasse des concerts, de manière ponctuelle. Ou même un album», a-t-il dit. Mais «nous ne voulons plus faire de tournée mondiale».

Mais pour Ozzy Osbourne «c’est la fin», a confié ce dernier, en se disant «heureux» de ce que le groupe avait accompli.