BELGIQUE

Détournements au CPAS de Mons: l’opposition MR demande un audit

Détournements au CPAS de Mons: l’opposition MR demande un audit

ÉdA

Le MR de Mons, dans l’opposition au conseil communal, demande un audit après les révélations de détournements financiers à hauteur de quelque 30.000 euros au CPAS de Mons.

Aucune déclaration, ni par les instances du CPAS, ni par la Ville de Mons, n’a été faite depuis l’annonce jeudi soir, par un communiqué du CPAS de Mons, de détournements financiers à hauteur de quelque 30.000 euros dans les caisses de la Maison de Repos et de Soins d’Havré.

Jeudi soir, le CPAS de Mons annonçait, dans son communiqué, qu’il entamerait sans délai toutes procédures judiciaires et/ou administratives nécessaires afin dénoncer les faits. Le Conseil de l’Action Sociale entend par ailleurs tout mettre en œuvre pour récupérer dans les meilleurs délais le préjudice subi à charge de la ou des personnes responsables.

Le MR montois, conduit par Georges-Louis Bouchez, s’est interrogé vendredi dans un communiqué sur le fait «qu’un agent qui pouvait manipuler de l’argent en liquide a agi sans aucun contrôle et ce, depuis de nombreux mois».

Après l’affaire des papiers octroyés contre rétribution au service «étrangers» de la Ville de Mons en 2016, l’opposition MR pointe à nouveau du doigt le processus des contrôles internes. Elle réclame l’organisation d’un conseil communal dans les dix jours afin de décider la mise sur pied d’un audit global sur le fonctionnement de l’administration à Mons.