article abonné offert

BIERBEEK

La poésie va snober la frontière linguistique

La poésie va snober la frontière linguistique

Charles Ducal : «L’expérience jodoignoise de la poésie transfrontalière a conduit à l’écriture d’un opéra pour enfants qui a été représenté au Bozar.» ÉdA

La Journée de la poésie transfrontalière, après Jodoigne en 2015, se déroule à Bierkeek. En présence de poètes flamands et wallons.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 406 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?