Le supermarché coopératif BEES Coop remporte le prix Financité 2016

Le supermarché coopératif qui ouvrira ses portes à Schaerbeek à l'été 2017, BEES Coop, a remporté la troisième édition du Prix Financité, indique le réseau éponyme mardi. Il succède à Agricovert et De Landgenoten grâce aux voix de "centaines de citoyens" et se voit offrir 2.500 euros de financement.

Le projet de supermarché coopératif compte à ce jour plus de 1.000 membres, alors qu'ils étaient moins de 100 à la fondation du projet. Une supérette-test est ouverte quatre jours par semaine et propose plus de 350 produits, avant l'ouverture du "vrai" magasin prévue à l'été 2017.

Le principe de BEES Coop est de proposer des produits sains, respectueux de l'humain et de l'environnement à un prix abordable. Pour maintenir des prix attractifs tout en garantissant une rétribution juste aux producteurs, tous les clients s'engagent à acheter des parts de la coopérative, entre 25 et 5.000 euros, et à travailler trois heures par mois dans le magasin.

Pour l'instant, la coopérative peut se targuer d'un capital de plus de 200.000 euros. "Se financer directement auprès du public était plus intéressant financièrement que de faire un emprunt auprès d'une banque", explique Martin Raucent, chargé de projet. "Cela avait également du sens par rapport à notre démarche: se dire qu'ensemble, on pouvait construire un supermarché en étant solidaires et autonomes."

Le projet se base sur une initiative new-yorkaise, le Park Slope Food Coop, qui a émergé dans les années 1970 et compte aujourd'hui plus de 16.500 adhérents. Un supermarché dans la même lignée a récemment ouvert ses portes à Paris, baptisé La Louve.

Les travaux ont débuté en décembre 2016 à Schaerbeek. L'ouverture du magasin est prévue dans le courant de l'été.