ESTINNES

Estinnes: le bébé enlevé a été déposé par des complices devant une maison à Wijnegem

Estinnes: le bébé enlevé a été déposé par des complices devant une maison à Wijnegem

La petite Grace a été retrouvée saine et sauve. -

Grace, enlevée vendredi lors d’une agression à la machette à Estinnes-au-Mont, a été déposée devant la porte d’une habitation à Wijnegem par des complices des kidnappeurs.

Lundi, peu avant minuit, des habitants de la Merksemstraat à Wijnegem ont retrouvé un bébé devant leur porte d’entrée. Il venait d’y être déposé par des personnes qui ont frappé à la porte et pris immédiatement la fuite, a déclaré le procureur du Roi de division, Vincent Fiasse. Les personnes ont recueilli l’enfant et ont immédiatement averti les forces de l’ordre.

Le bébé de 5 mois a rapidement été identifié comme étant la petite Grace, enlevée vendredi soir au camping de Pincemaille, à Estinnes-au-Mont. Ce soir-là, le père de l’enfant a débarqué chez son ex-compagne avec son frère et l’a frappée d’un coup de machette afin de lui enlever son nourrisson des bras. Interpellés durant le week-end, Jordy et Tony W. (Weiss) ont été placés sous mandat d’arrêt pour tentative de meurtre.

Seul le frère est également inculpé d’enlèvement de mineur puisqu’aucune décision judiciaire n’empêchait le père du bébé d’en avoir la garde. Les deux individus nient actuellement les faits et n’ont pas encore été réentendus.

Selon le procureur du Roi de division, des devoirs sont actuellement en cours et visent à identifier les complices qui ont déposé l’enfant à Wijnegem. La police judiciaire fédérale de Charleroi est en charge de l’enquête.