NIVELLES

Le nouveau palais de justice: quid des archives?

L’annonce officieuse/officielle de la naissance en 2020 du palais de justice III, relié au Palais II de la rue Clarisse, n’est pas remise en cause, mais un gros problème se pose à la résolution duquel s’attache une équipe dirigée par le gouverneur Gilles Mahieu, lequel a réuni autour de lui une «union sacrée».

Celui-ci s’est vu confier la présidence d’une «commission» composée de représentants du ministre de la Justice, de la magistrature (conduits par le président de la Commission judiciaire des Bâtiments de Nivelles Dejan Savatic), du barreau, du greffe, de la Régie des bâtiments et des autorités politiques locales et provinciales.

Elle se réunira à huis clos le 26 janvier et elle fera le point sur l’état d’avancement du projet, notamment sur le programme des besoins, entendez par là le calcul du nombre de mètres carrés par personne occupée.

Un des critères que tout promoteur immobilier connaît à la perfection, mais qui se double, ici, d’un paramètre inattendu. Certes, le futur bâtiment ne doit pas prévoir de salle des pas perdus ni de salles d’audience qui existent dans le Palais II, mais il doit tenir compte de l’espace à réserver aux archives.

«On en est à l’ère de la digitalisation, souligne Dejan Savatic, mais la Justice en est toujours aux archives papier qui, c’est un truisme de le dire, prennent «un peu» plus de place que ne requièrent les nouvelles techniques.»