article abonné offert

LITTÉRATURE

L’année 2016 de la poétesse nationale

L’année 2016  de la poétesse nationale

Laurence Vielle, optimiste malgré l’adversité : «Tant qu’il y a de l’humanité, il faut célébrer la vie». Isaora Sanna

L’an écoulé ne laissera pas que de bons souvenirs. Laurence Vielle en fait le constat poétique, mais se risque aussi à un message d’espoir. Inspirant.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 491 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?