MONDE

Un avion militaire russe avec 92 personnes à bord s’écrase en mer Noire: «pas de signes de survivants»

Un avion militaire russe transportant 92 personnes, dont des membres d’un choeur de l’armée, à destination de la Syrie s’est écrasé dimanche matin en mer Noire peu après son décollage, a annoncé le ministère de la Défense cité par des agences locales.

Un avion militaire russe transportant 92 personnes, dont des membres d’un choeur de l’armée, à destination de la Syrie s’est écrasé dimanche matin en mer Noire peu après son décollage, a annoncé le ministère de la Défense cité par des agences locales.

L’avion qui a décollé à 05H40 (02H40 GMT) de la ville d’Adler, située au sud de la station balnéaire de Sotchi sur la mer Noire, effectuait un vol de routine à destination de la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie, selon le ministère.

«Des débris de l’avion Tu-154 du ministère russe de la Défense ont été retrouvés à 1,5 kilomètre du littoral de la ville de Sotchi, à une profondeur de 50 à 70 mètres», a indiqué le ministère.

Le ministère a précisé que l’avion emmenait 83 passagers et huit membres d’équipage.

Un corps a été retrouvé en mer Noire. «Le corps d’une personne tuée dans le crash du Tupolev-154 du ministère de la Défense a été retrouvé à six kilomètres du littoral de Sotchi», a déclaré le porte-parole du ministère, Igor Konashenkov, aux agences locales.

L’appareil transportait des soldats russes et des membres de l’Ensemble Alexandrov, l’un des choeurs de l’armée russe qui se rendait en Syrie pour participer aux fêtes du Nouvel an sur la base aérienne.

Parmi les passagers figuraient également neuf journalistes, a indiqué le ministère.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux agences russes que le président Vladimir Poutine avait été informé de la situation et qu’il était tenu au courant de l’évolution des recherches.

La Russie mène depuis septembre 2015 une campagne militaire, notamment aérienne, en Syrie pour soutenir le régime du président syrien Bachar al-Assad, un allié de longue date.