INTERCOMMUNALES

Publifin: la liste des mandataires rémunérés et les pactoles qu’ils ont touchés

Publifin: la liste des mandataires rémunérés et les pactoles qu’ils ont touchés

Voici la liste des mandataires locaux, leur parti et ce qu’ils ont touché en siégeant dans des comités de secteurs de Publifin, plus grosse intercommunale wallonne. Des montants exorbitants, en témoigne notamment le cas d’Anne Delvaux, ex cdH. EdA

Voici la liste des mandataires locaux, leur parti et ce qu’ils ont touché en siégeant dans des comités de secteurs de Publifin, plus grosse intercommunale wallonne. Des montants exorbitants, en témoigne notamment le cas d’Anne Delvaux, ex cdH.

Mercredi, en fin de journée, PS et cdH ont pris la décision de revoir les montants - exorbitants - perçus par les mandataires locaux siégeant dans les comités de secteur de Publifin, plus grosse intercommunale de Wallonie (et actionnaire, notamment, de L’Avenir via sa filiale Nethys).

+ La polémique expliquée en quatre points

Voici la liste des mandataires, leur commune, leur parti, le nombre de réunions auxquelles ils ont assisté, ce qu’ils ont perçu au total et ce que cela représente par minute de réunion suivie.

Un exemple: Anne Delvaux, ex cdH, a assisté à zéro réunion et a touché 22 785€/bruts. Maxime Bourlet, MR, a assisté à une réunion et a touché 67 000€/bruts (*).

 

 

 

À noter que si plusieurs estiment aujourd’hui que ces montants étaient "peut-être un peu trop élevés", pas un n’a remis le système en cause.

C’est Cédric Halin, échevin des finances (*)  de la commune d’Olne, petit actionnaire, qui a mis le système au jour.

Hier, suite à ses révélations et à la pression d’Ecolo, PS et cdH ont donc décidé de revoir ce système.

+ Notre dossier complet à lire dans L’Avenir de ce jeudi 22 décembre, sur tablette, smartphone ou PC-Mac

(*) Correction faite à 9h51. Auparavant, il était présenté comme bourgmestre. Une coquille, bien évidemment.

(*) Le mot "brut" a été ajouté à 16h20.