MOBILITÉ

1,5km2 pour vous parquer autour de chez vous: révolution pour le stationnement à Bruxelles

1,5km2 pour vous parquer autour de chez vous: révolution pour le stationnement à Bruxelles

Les limites abstraites des communes bruxelloises, comme ici entre Saint-Gilles et Forest près de la place Albert, ne seront plus un critère pour l’obtention des cartes de riverains: des «mailles» dessineront des «secteurs» de 1,5km2 autour de chez vous. EdA - Julien RENSONNET

Terminé, le découpage du stationnement selon les frontières des 19 communes de Bruxelles. Dès le 1er janvier, les cartes «riverains» seront définies selon des secteurs de 1,5km2 autour de chez vous. Bruxelles introduit aussi une «zone grise» plus chère que le parking public. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Le stationnement à Bruxelles n’est jamais simple. Ainsi, aujourd’hui, il est «bêtement» régi par critère géographique: selon que vous habitez telle ou telle rue, vous obtenez votre carte de riverain auprès de la commune de votre domicile. Une situation quelque peu absurde puisque ça vous empêche de parquer au coin de la rue si vous habitez à la frontière de deux communes.

De même, si vous êtes visiteur et que vous stationnez sans le savoir à la frontière de deux communes: vous choisissez arbitrairement et en toute bonne conscience l’horodateur le plus proche. Ce geste banal a déjà valu quelques couacs: des automobilistes ont été verbalisés par la commune voisine dès lors qu’ils parquaient «à cheval» sur la limite et avaient opté pour «le territoire d’en face».

1,5km2 pour vous parquer autour de chez vous: révolution pour le stationnement à Bruxelles
La différence pour un riverain frontalier avec le système de «mailles»: en haut, un secteur transfrontalier de 4 mailles. Cabinet Smet
Cette situation ubuesque prendra fin dès le 1er janvier. Dès cette date, les secteurs de stationnement dessinés sur les 19 communes de Bruxelles se découperont autour de votre domicile dans un rayon de 1,5km2. Concrètement, la Région sera découpée en 320 «mailles» de stationnement. Chaque «maille» s’étalera sur une superficie moyenne de quelque 40 hectares. Ce sont 4 ou 5 de ces «mailles» qui formeront 1 «secteur» de 150ha, soit «le» fameux 1,5km2 où votre voiture aura le droit de dormir sans crainte.

Les communes gardent la main

C’est le cabinet du Ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) qui annonce la mesure ce 16 décembre, tout juste validée par le Gouvernement bruxellois et publiée au Moniteur. Le maillage sera établi par les communes «en étroite collaboration avec l’agence régionale de stationnement». Ces plans seront approuvés par le Gouvernement bruxellois courant 2017.

La réforme du stationnement concerne aussi bien les particuliers que les travailleurs et les entreprises, ainsi que les professions qui doivent se déplacer en voiture. Elle définit désormais 7 cartes de stationnement différentes, dont celles réservées aux écoles, aux policiers, aux soignants à domicile, aux handicapés et aux «visiteurs» d’un foyer. Les acteurs du carsharing devront quant à eux s’acquitter d’une somme forfaitaire de 25€/an pour chaque voiture partagée mise en circulation.

Notez que Bruxelles comptera désormais un nouveau type de zone de stationnement, la «zone grise», qui sera définie par les communes dans les quartiers commerçants où la pression automobile est plus forte que les rues plus résidentielles.

 

+ TÉLÉCHARGEZ le dépliant qui résume la réforme du stationnement bruxellois en application dès le 1er janvier 2017

 

+ Retrouvez ci-dessous les principales données pratiques de cette réforme du stationnement bruxellois.

 

En pratique

+ Chaque carte riverain donne accès à un «secteur» de 1,5km2 composé de 4 à 5 «mailles» de 40 hectares

+ Une option par défaut sera proposée au titulaire d’une carte riverain

+ MAIS le titulaire de la carte riverain peut définir lui-même le périmètre de son secteur en assemblant les mailles selon ses habitudes

+ Restriction: les mailles doivent être contiguës. Vous ne pouvez donc pas choisir deux mailles près de chez vous et deux autres près de votre travail.

+ Chaque côté d’une rue sera nécessairement inclus dans la même maille

Les 7 cartes de stationnement dès le 1er janvier

1 - Résident local: 1 secteur autour de la résidence, 2 cartes par ménages, minimum 10€ la 1re, minimum 50€ la 2e

2 - Soins et aide médicale d’urgence: maximum 2h, octroyée par la Région, 200€/an

3 - Soignants médicaux à domicile: octroyée par la Région, 75€/an

4 - Autopartage: octoyée par la Région, 25€/an par véhicule, qui peuvent dès lors se garer partout sur les 19 communes

5 - Personnes handicapées: octroyée par la Région, gratuite et valable dans toutes les zones, y compris rouge et orange

6 - Professionnels

+ Entreprises et les travailleurs indépendants: 1 secteur autour du siège, minimum 200€ de 1 à 5 cartes, minimum 300€ entre la 6e et la 20e carte, 600€ entre la 21e et la 30e, 800€ dès la 31e)

+ Interventions professionnelles: sur la Région, 90€/mois

+ Écoles (personnel d’écoles et crèches): 1 secteur autour de l’école, plusieurs secteurs possibles si travail dans plusieurs écoles. Minimum 75€/an

+ Police: 1 secteur de parking autour du commissariat, possibilité de plusieurs secteurs de stationnement en fonction du travail

7 - Visiteur : une par ménage, minimum 2,5€ par période de 4h30 et maximum 100 périodes (5€/jour et maximum 50 jours)

 

Les zones et les tarifs

+ Sachez d’abord que le premier 1/4 d’heure de stationnement est gratuit dans toutes les zones

+ Sachez ensuite que la zone bleue «gratuite 2h» avec disque continue d’exister

+ Les PMR se garent gratuitement dans toutes les zones

+ Rappelons que les riverains peuvent se garer gratuitement en zone verte, grise et bleue. En rouge et orange, ils doivent payer.

1,5km2 pour vous parquer autour de chez vous: révolution pour le stationnement à Bruxelles
La nouvelle «zone grise» sera plus chère que le parking public pour désengorger les quartiers proches de zones commerçantes très denses au bénéfice des riverains. Cabinet Smet

La zone verte

La zone verte n’a pas de limite de temps. C’est la zone par excellence des quartiers résidentiels. Premier 1/4 d’heure gratuit. 0,50€ pour la première 1/2 heure, idem pour la 2e 1/2 heure. Puis 2€ pour la deuxième heure et 1,5€ pour chaque heure supplémentaire.

Les zones orange et rouge

Les zones oranges et zones rouges sont celles où le stationnement est limité à une durée de deux heures. Elles sont d’application dans les quartiers commerçants ou ceux subissant une plus forte pression automobile.

+ Zone Rouge (max 2 heures): première 1/2h à 0,50€, 1,5€ pour la 2e 1/2h. Puis 3€ la 2e heure.

+ Zone orange (max 2 heures) : première 1/2h à 0,50€, idem pour la seconde. Puis 2€ pour la 2e heure.

La zone grise

La réforme permet désormais aux communes de créer des «zones grises». Ce dispositif est destiné aux quartiers densément peuplés où les visiteurs sont généralement nombreux car ils se situent à proximité des commerces. Lorsque les riverains rentrent tard, leurs places sont souvent prises par d’autres.

Pour inciter les visiteurs à ne pas «ventouser» leurs voitures et ainsi handicaper les riverains et générer beaucoup de trafic résiduel, les tarifs de ces «zones grises» seront plus chers que dans les parkings publics à proximité. «La limitation à deux cartes riverains par ménage poussera aussi ceux qui possèdent trois véhicules à en garer un en parking public ou à le remplacer par le vélo, les transports en commun ou le covoiturage», espère-t-on au cabinet Smet.

Dans le même ordre d’idée, la commune pourra dans ces zones grises limiter le nombre de cartes riverains par ménage pour donner la priorité à la première voiture de chacun.

Tarifs en zone grise (max 4h30): après 2 heures, le stationnement en voirie devient plus cher que le stationnement dans un parking souterrain. Première 1/2h à 0,50€, 2e 1/2h à 1,5€, puis 3€ par heure et dernière 1/2h à 1,5€.

Zones spéciales

+ Zone événement (max. 4h30 heures): premier quart d’heure gratuit, 2,50€ pour la 1re 1/2h, idem pour la suivante, puis 5€ pour chaque heure restante. Soit 20€ au total. Une belle addition qui là aussi devrait soulager les riverains.

+ Zone emplacement réservé : pour les riverains ou les voitures partagées. Pas de durée. En cas d’infraction: redevance forfaitaire de 25€

+ Zone kiss and ride: une «zone minute» dont la durée du stationnement est indiquée sur la signalisation routière

+ Zone de livraison: elle est de taille variable (quelques mètres parfois) et liée à l’activité économique et commerciale. Elle concerne uniquement le chargement et le déchargement. Une redevance de 100€ au lieu de 25€ est exigée en cas de stationnement

 

 

1,5km2 pour vous parquer autour de chez vous: révolution pour le stationnement à Bruxelles
Voici le nombre de places de stationnement par communes bruxelloises. Pour l’instant, seules Ixelles et Saint-Gilles disposent d’une zone grise. Cabinet Smet