BELGIQUE

Magnette annule une réunion avec Francken à cause de la polémique du visa

Magnette annule une réunion avec Francken à cause de la polémique du visa

Paul Magnette ne prend pas la polémique du visa à la légère BELGA

La rencontre prévue lundi entre une délégation des autorités politiques de Charleroi emmenée par Paul Magnette et le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken ne se tiendra pas.

Cette décision est prise «en raison de la polémique née de la décision du secrétaire d’état de ne pas appliquer une décision de justice. Son refus d’accorder un visa à une famille syrienne malgré l’arrêt de la Cour d’appel de Bruxelles pose inévitablement la question de la séparation des fonctions dans un état de droit», indique le communiqué.

«La volonté des autorités de la Ville de Charleroi n’est pas de lutter contre les familles qui veulent d’un vrai projet de vie dans notre pays, y scolariser leurs enfants et tenter de s’y établir et de s’y épanouir après avoir fui la menace des bombes. Elle consiste, en revanche, à lutter contre les personnes en séjour illégal qui se rendent coupables d’actes criminels et sont remises en liberté avec un ‘ordre de quitter le territoire’rarement appliqué, réduisant à néant les efforts pourtant nombreux des forces de police», poursuit le communiqué.

La rencontre de ce lundi devait évoquer les problèmes, notamment d’effectifs, de la police de Charleroi. La police ne doit toutefois pas se trouver pénalisée par l’annulation de la réunion, précise la Ville. Les travaux préparatoires entamés entre le cabinet du Bourgmestre et le fédéral se poursuivront donc «afin d’ouvrir des pistes de solutions permettant à la police locale d’exercer ses missions dans de meilleures conditions».