MUSIQUE

Patrick Bruel: «Avec cette tournée, nous sommes allés de surprises en surprises»

Patrick Bruel: «Avec cette tournée, nous sommes allés de surprises en surprises»

Double album de platine avec son disque «Bruel chante Barbara», Patrick Bruel sort d’une tournée de plus de quarante dates. Un énorme succès qu’il fête avec la sortie d’un double CD et DVD Live. -

Double album de platine avec son disque studio «Bruel chante Barbara», Patrick Bruel sort d’une tournée de plus de quarante dates. Un énorme succès qu’il fête avec la sortie d’un double CD et DVD Live "Barbara – Live au Châtelet". Il revient sur cette «étonnante aventure».

+ LIRE AUSSI | Entouré de ses fans, Patrick Bruel apporte des jouets aux enfants défavorisés 

Jamais Patrick Bruel n’aurait imaginé qu’autant de monde se bousculerait pour venir découvrir ce qu’il proposait avec son spectacle en hommage à Barbara. «Les gens ne savaient pas exactement ce qu’ils allaient trouver. Mais ils ont été curieux, ils m’ont fait confiance et ils ont été embarqués par le voyage que je leur proposais», explique le chanteur, de passage ce lundi en Belgique pour parler de son nouvel album live sorti le 2 décembre «Barbara – Live au Châtelet» (Sony).

Tout au long de cette tournée saluée unanimement par une presse très élogieuse, Patrick Bruel s’est approprié avec justesse les mots de Barbara, pour se raconter, son enfance, son parcours, notamment à travers le prisme de sa maman. Et pour retracer la vie de son idole en recontextualisant chaque chanson de manière délicate et élégante. Au-delà de l'album studio, déjà un grand succès (doube disque de platine), ce double CD et DVD live est l’occasion d’entendre toute la force et la sincérité de son interprétation quand il chante, face à un public captivé, des titres comme Drouot, Nantes ou encore l’Aigle noir. 

«Cette histoire a eu une immense résonance sur le public»

Débuté en mars, Bruel chante Barbara a pris fin à la salle Pleyel à Paris en novembre dernier. «Cette tournée a été très étonnante, nous sommes allés de surprises en surprises d’abord avec l’accueil des gens sur cet album, avec la préparation du spectacle, avec les premières dates, avec l’évolution du spectacle. Cette histoire m’a amené au plus près de moi-même. Et elle a eu une immense résonance sur le public.»

Un public «plus élargi» que d’habitude. «Il y avait mon public mais pas seulement, il y avait les curieux et puis peut-être aussi celui de Barbara. C’est probablement le spectacle avec lequel j’ai le plus fait connaissance avec le public», poursuit-il. Ceux et celles qui lui sont fidèles depuis ses débuts se sont, quant à eux, plus que jamais retrouvés dans l’histoire que leur racontait Patrick Bruel durant deux heures. Et ont beaucoup apprécié l'entendre conclure sur ce texte qu'il aurait pu écrire: Ma plus belle histoire d’amour c’est vous.

«

«À partir du moment où je racontais mon histoire à travers les mots de quelqu’un d’autre, il y avait un phénomène d’identification qui se produisait… et les gens avaient l’impression que je leur parlais de leur histoire»

»

Le DVD Live, c’est aussi l’occasion de se rendre compte du grand respect qui a régné sur cette tournée. De la qualité d’écoute du public. «C’était énorme en émotion, confie Patrick Bruel. Bouleversant certains soirs»

Notamment lorsqu’il reprend Perlimpinpin, une chanson tristement d’actualité et dont la version electro pop résonnait avec force et émotion dans les salles de France et de Belgique au lendemain des attentats. «C’est David Moreau – son frère – et moi qui avons pensé cet arrangement electro pop. Nous sommes partis avec un cahier des charges qui était celui de respecter l’œuvre bien sûr mais nous nous sommes aussi permis de revisiter les chansons, de les emmener dans un univers qui aurait beaucoup plu à Barbara.»

«

«On ne confisque pas l’œuvre des génies, on a le droit de la perpétrer, on a le droit de la faire connaître, d’y apporter un autre regard. On peut ne pas l’apprécier mais on ne peut pas critiquer la démarche.»

»

Quatorze ans après son album Entre-deux, de reprises des chansons de l’entre-deux guerres, Bruel étonne une nouvelle fois. «J’espère pouvoir rejouer un jour ce spectacle. Je le jouerai en tout cas prochainement au Canada.»

Et sa prochaine audace? «J’ai envie de faire un très bel album solo parce que la tournée qui a précédé celle de Barbara a été la plus belle que j’ai jamais faite. Cette ambiance inouïe, ’ai envie de la retrouver. J’ai envie d’avoir un album extrêmement solide. J’ai commencé à m’y mettre et j’espère qu’une fois de plus, les gens ne seront pas déçus.»

En attendant, Patrick Bruel sera bientôt de retour au cinéma avec la sortie, en janvier, d’Un sac de billes, adapté du roman de Joseph Joffo. Il sera aussi à l'affiche du film d’animation Tous en scène dans lequel l’acteur prête sa voix au koala.

Patrick Bruel: «Avec cette tournée, nous sommes allés de surprises en surprises»
-