BELGIQUE

Les militaires belges manquent d’entraînement

Les militaires belges manquent d’entraînement

- ÉdA

Trop sollicités sur le terrain, nos militaires ont perdu plus de la moitié de leur capacité d’entraînement. Encore difficilement tenable, dit la Défense.

Entre 2014 et 2016, les capacités d’entraînement au sein de La Défense nationale ont été réduit drastiquement réduits. En ce qui concerne la composante Terre, les jours d’entraînement complexe sont ainsi passés de 30 jours par militaire en 2014 et 2015 à 15 à peine cette année. La force aérienne a, elle, perdu en moyenne 10 jours d’entraînement par militaire. Soit un total de 5000 jours.

Une situation qui ne sera plus tenable très longtemps a estimé ce matin le General Peeters lors d’un point sur les opérations 2016 de l’armée et celles à venir en 2017.

«A l’avenir, si on veut continuer à engager nos forces sur le terrain opérationnel, on ne pourra plus rogner sur l’entraînement, insiste le numéro 2 de la division Opérations et Entraînement. Ou alors, à l’avenir on ne pourra sans doute pas exclure une réduction des engagements opérationnels.»

Perte d’expertise

Or, ces engagements ont connu une croissance inversement proportionnelle à l’entraînement en terme de jours.

En moyenne, plus de 180 jours par an en opération extérieure n’est plus une exception pour le militaire belge souligne la Défense. Avec même une moyenne de 212 jours pour la composante navale en 2016.

Pour le général Peeters, il y a un risque clair de perte de qualification et de perte d’expertise dans les tâches tactiques complexes.

Or, si le gouvernement a annoncé vendredi que 4 millions d’euros seront dégagés en 2017 pour les opérations militaires, ce budget est prélevé sur celui normalement dévolu à l’entraînement, précise le général Peeters.

La solution? «Avec nos partenaires (NDLR: police notamment) nous allons rationaliser le nombre de nos militaires dans les rues. Ce qui permettra de retrouver du temps pour l’entraînement.»

Combien? «Je ne peux pas dire le nombre de jours, mais ce sera à un niveau plus acceptable qu’actuellement.»

Nos dernières videos