SAINT-GILLES

Midi A1 et Midi A2: 82 logements passifs et basse énergie dans le quartier Midi

Midi A1 et Midi A2: 82 logements passifs et basse énergie dans le quartier Midi

Le projet Midi A1 comportera 30 logements passifs. finance.brussels

Un immeuble de 30 logements passifs sera disponible à la location dès 2018 dans le quartier Midi à Saint-Gilles. Il voisinera un autre projet, de 52 appartements déjà en location.

La première pierre du projet Midi A1, rue de Mérode dans le quartier du même nom à Saint-Gilles, a été posée ce mercredi 30 novembre. Dans le même mouvement, les 52 logements moyens du projet frère Midi A2, déjà loués juste à côté, ont été inaugurés. Serge Vilain, Président de finance.brussels, Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale (PS), Céline Fremault, Ministre bruxelloise en charge du Logement (cdH), Charles Picqué, Bourgmestre de Saint-Gilles (PS) et son échevine du Logement Cathy Marcus ont participé à la cérémonie.

Les projets Midi A1 et A2, 82 logements au total, proposent des logements moyens, passif ou basse énergie, dans la rénovation globale et d’envergure du quartier Midi. La construction de ces logements en bordure de voirie s’inscrit dans le cadre du Plan Régional du Logement. La prise en charge de la maîtrise d’ouvrage des deux projets a été confiée à finance.brussels/Groupe SRIB. Les terrains sont des propriétés de la Régie foncière de la Région et la gestion des logements est confiée à la Commune de Saint-Gilles.

Des espaces communs et du vert

Midi A1 et Midi A2: 82 logements passifs et basse énergie dans le quartier Midi
Le projet Midi A1: 30 logements passifs. finance.brussels
Le projet Midi A1 est celui qui a été lancé ce 30 novembre. Situé à l’angle de la rue de Mérode et de la rue Joseph Claes, Il comprendra 30 logements moyens passifs, dont 24 appartements d’1 à 3 chambres, 2 appartements réservés aux PMR et 6 studios. 16 emplacements de parkings et des espaces communs (vélos, poussettes) sont prévus.

La volumétrie de sa façade a été modelée en fonction de l’orientation sud des deux façades, alternant des terrasses et des volumes «pare-soleil». De plus, la diversité des matériaux utilisés apporte une richesse tant sur les plans de la durabilité, de la solidité qu’esthétique «tout en requérant un minimum d’entretien», explique un communiqué de finance.brussels. L’aboutissement du projet est prévu pour début 2018. Ces logements doivent consommer «10 fois moins d’énergie qu’un logement classique».

Midi A1 et Midi A2: 82 logements passifs et basse énergie dans le quartier Midi
Le projet Midi A2: 52 logements basse énergie. finance.brussels
Le projet Midi A2 est déjà loué à l’angle de la rue de Mérode et de la rue de Suède. Il comporte 52 logements moyens basse énergie: 46 apparts de 1 à 4 chambres et 6 studios. 52 parkings et une salle polyvalente sont du concept.

Le bâtiment forme un «L» à double lecture architecturale des façades: «l’une est dynamique et minérale du côté rue et l’autre, composée de bardage en bois, est calme et reposante en donnant sur un îlot verdoyant», explique finance.brussels. «Chaque entité est indépendante et possède un accès de type traversant, ce qui permet des halls d’entrée lumineux et conviviaux, et confère un lien visuel entre la rue et l’intérieur d’îlot composé de jardins privatifs et d’un espace vert collectif». Locaux vélo, entretien, poubelles sélectives sont intégrés de part et d’autre.

«Revitalisation du quartier Midi»

Dans le cadre de cette première pierre, la Ministre du Logement Fremault souligne «l’importance des partenariats public/privé» dans la mise en œuvre du Plan Logement pour «rendre le logement plus accessible aux Bruxellois, que ce soit pour les plus précarisés ou pour les bénéficiaires de revenus moyens».

Pour sa part, l’échevine Cathy Marcus rappelle que «Saint-Gilles mêne depuis 10 ans une intense politique de revitalisation du quartier Midi. Les projets Midi A1 et A2 s’inscrivent parfaitement dans la poursuite des deux contrats de quartier Fontainas et Bosnie situés aux alentours. La zone située entre la Gare du Midi et le centre de la commune offre maintenant de nombreuses infrastructures et de logements publics qualitatifs».