BRUXELLES

Le savon du Roi est fabriqué à Bruxelles: les Savonneries Bruxelloises, seul nouveau fournisseur breveté par la cour en 2016

Le savon du Roi est fabriqué à Bruxelles: les Savonneries Bruxelloises, seul nouveau fournisseur breveté par la cour en 2016

Mangue, olive, rose noire ou calendula: les fragrances des pains fabriqués dans l’atelier artisanal des Savonneries Bruxelloises fleurent bon le haut de gamme. Les Savonneries Bruxelloises

Le Roi, la Reine et leurs princiers enfants se laveront désormais avec un savon 100% bruxellois. Les Savonneries Bruxelloises sont en effet la seule entreprise à se voir honorée du titre de Fournisseur breveté de la Cour en 2016. Une «immense fierté» pour la fabrique artisanale de Laeken.

Les Savonneries Bruxelloises, la fabrique artisanale de savon située non loin de Tour & Taxis à Laeken, est la seule entreprise à faire son apparition sur la prestigieuse liste des «Fournisseurs brevetés» de la Cour de Belgique. On peut donc décemment en déduire que le roi Philippe, la reine Mathilde et leurs princiers enfants se savonneront désormais avec les pains odorants et colorés de la rue Edmond Tollenaere, où les Savonneries Bruxelloises sont établies depuis 1926.

Le Roi Philippe a mis à jour la fameuse liste des fournisseurs royaux à l’occasion de la Fête du Roi le 15 novembre dernier. Lui et la Reine reçoivent les nouveaux titulaires ce 23 novembre au Palais Royal de Bruxelles. Les Savonneries Bruxelloises s’ajoutent sur la liste des 3.500 fournisseurs du Palais, mais dont une centaine seulement bénéficie du titre de «Fournisseur breveté».

Le savon du Roi est fabriqué à Bruxelles: les Savonneries Bruxelloises, seul nouveau fournisseur breveté par la cour en 2016
Vincent Laurencin et Francois Van de Velde, des Savonneries Bruxelloises, ont reçu leur brevet de Fournisseur de la Cour ce 23 novembre. BELGA
«C’est une immense fierté, une immense joie», confie Bastien Hachez, porte-parole des Savonneries Bruxelloises. «On le remarque auprès des ouvriers de l’atelier: pour eux, c’est une reconnaissance formidable de leur travail. Ils en sont super-fiers».

«De nouveaux marchés»

Un titre qui ouvre des perspectives? «D’abord, il faut continuer le travail sur la même dynamique qu’aujourd’hui, avec le même degré de qualité. Ensuite, cela ouvre effectivement des opportunités pour découvrir de nouveaux clients sur de nouveaux marchés», estime Bastien Hachez.

Fondée en 1922 par l’industriel Émile Colin et le parfumeur Alexis Huylenbroeck, l’entreprise Karak produit ses premiers savons en 1926. Ce n’est qu’en 1953 qu’Henri Nanson renomme l’affaire par son nom actuel. Les actuels propriétaires acquièrent la fabrique en 1993. En 2016, les Savonneries Bruxelloises produisent «plusieurs centaines de tonnes par an». Les fragrances qu’elles proposent vont de la mangue au thé vert en passant par le calendula, le citron ou les roses noires. 80% de sa production est destinée à l’export.

Pour être complet, signalons que les pains de savon laekenois se situent dans une gamme de prix plutôt luxueuse. Sur le webshop de l’entreprise, le savon de 100 grammes est proposé au prix de 12,50€. De quoi s’assurer un parfum royal.

Fournisseur breveté: ce n’est pas à vie

Le brevet de Fournisseur de la Cour est accordé à titre personnel, au titulaire de l’entreprise honorée. 7 entreprises ont changé de titulaire entre l’établissement des listes 2015 et 2016, dont notamment la confiserie Leonidas ou l’entreprise Sony Belgium. Le couple royal les recevra également ce 23 novembre, en compagnie des Savonneries Bruxelloises.

L’octroi du titre de Fournisseur breveté de la Cour consacre la qualité d’un service rendu au Roi et à la Reine à l’occasion de la fourniture régulière de biens et/ou de services. La Cour de Belgique compte quelque 3.500 fournisseurs, mais une centaine seulement bénéficie du titre de Fournisseur breveté, qui est valable pour une période de cinq ans renouvelable.

Qualité et quantité

Pour obtenir le brevet, une demande doit être introduite auprès de l’Intendant de la Liste Civile du Roi. Parmi les conditions d’octroi figurent notamment ces 3 points: le demandeur doit avoir effectué à la Liste Civile du Roi des fournitures et/ou des prestations de services en qualité et quantité suffisante pendant une période d’au moins 5 ans et doit disposer d’un siège d’exploitation et d’une inscription au Registre du Commerce en Belgique.

Le brevet est décerné à titre gracieux et ne confère ni monopole ni droit quelconque à une continuité dans la fourniture de produits ou services.