RÉSEAUX SOCIAUX

Une photo d’étudiants «déguisés en noirs» choque, Saint-Louis réagit

Une photo d’étudiants «déguisés en noirs» choque, Saint-Louis réagit

L’université de Saint-Louis expliquait dimanche sur Twitter «mettre tout en œuvre pour identifier les responsables.» -

Des photos d’étudiants «déguisés en noirs» circulent sur les réseaux sociaux. L’université de Saint-Louis à Bruxelles réagit face à l’emballement.

Ce dimanche, l’université de Saint-Louis à Bruxelles a réagi sur Twitter suite à un emballement sur le réseau social à propos de photos postées fin de la semaine dernière et montrant des jeunes «déguisés en noirs» et qui seraient, selon les posts, des étudiants de Saint-Louis.

Plusieurs internautes se sont dits choqués par ces photos. «Ma couleur n’est pas un costume… Arrêtez le blackface, c’est offensant!», a réagi une internaute.

«Les autorités de l’université mettent tout en œuvre pour identifier les responsables de cette mise en scène contraire à nos valeurs», a alors tweeté ce dimanche l’université, prise pour cible dans les posts publiés.

 

 

Mise au courant ce week-end, l’université a décidé d’intervenir face à la multiplication de réactions sur Twitter et les allégations de racisme: «Nous n’avons pas identifié les étudiants et nous ne connaissons pas la source de ces photos qui circulent. La priorité de l’université est tout d’abord de savoir si ce sont bien des étudiants de Saint-Louis», explique l’établissement universitaire.

Une chose est sûre, dit Saint-Louis, les photos ne sont pas prises dans les lieux de l’université. «Et si ce sont des étudiants de Saint-Louis, l’activité n’est pas organisée par l’université ou ses cercles étudiants.»

L’université a posté un nouveau tweet ce lundi après-midi, affirmant par ailleurs que ces photos «semblent au surplus dater».

La semaine dernière, une école de commerce de Roubaix, dans le nord de la France, a présenté ses excuses sur Twitter alors que, au cours d’une soirée organisée par une association étudiante, des étudiants sont apparus le visage maquillé en noir – représentant notamment l’équipe du film Rasta Rockett – rapporte le journal La Voix du Nord. L’école a affirmé au quotidien qu’«il n’y avait aucune intention raciste chez les élèves».