Miimosa, site de financement participatif dédié à l’agriculture, arrive en Belgique

Miimosa, site de financement participatif dédié à l’agriculture, arrive en Belgique

La déclinaison belge du site internet Miimosa est lancée. https ://www.miimosa.com/be

Miimosa, première plateforme de financement participatif exclusivement dédiée à l’agriculture et à l’alimentation active en France depuis fin 2014, a sa version belge depuis ce mercredi.

+ www.miimosa.com/be

«Nous avons reçu beaucoup de sollicitations d’acteurs wallons», a expliqué devant la presse Florian Breton, le fondateur du site. «En Belgique, 8% de la population a déjà soutenu un projet participatif, contre 3% en France», a-t-il également souligné, espérant accompagner au moins 100 projets belges d’ici fin 2017.

La plateforme permet de sélectionner les projets en fonction de leur localisation. Un critère essentiel dans la stratégie de Miimosa: «Les circuits courts sont en plein essor. Les citoyens veulent peser sur le développement du tissu économique local», a relevé M. Breton, lui-même petit-fils d’agriculteur.

Miimosa opère une sélection mais tous les agriculteurs et autres acteurs en lien avec les produits du terroir (biologiques ou non) peuvent soumettre un projet. Le grand public est appelé à financer ces projets sous forme de dons, bien que des contrepartie en nature soient prévues (produits, visites à la ferme,…). La plateforme se rémunère quant à elle avec un pourcentage de la collecte uniquement si celle-ci atteint au moins 60% de son objectif.

En France, Miimosa a déjà permis de récolter plus de 2 millions d’euros au bénéfice de 400 projets. Depuis une dizaine de jours, 10 projets wallons ont été ajoutés à la plateforme, qui existe aussi en néerlandais.

«On a déjà récolté 4.890 euros, quasiment la moitié de notre objectif», a témoigné ému Armel Jeghers, un producteur de lait du pays de Herve qui voudrait également produire crèmes, glaces et beurre pour survivre à la crise laitière. «On est étonné de l’intérêt des gens. Les contributeurs nous remercient de rouvrir une crèmerie dans le village alors que c’est nous qui devrions les remercier», a embrayé sa compagne.

Miimosa, à découvrir sur le site www.miimosa.be, a reçu en Belgique le soutien notamment du Collège des producteurs et de la Fédération wallonne de l’agriculture. La start-up ambitionne d’impliquer également les collectivités locales et les banques.