JAUCHE

L’artiste à la tronçonneuse

L’artiste à la tronçonneuse

ÉdA

Habitué à tronçonner du bois pour se chauffer, Laurent Némégaire a trouvé une autre manière d’utiliser son fidèle outil. Depuis 2012, il sculpte des animaux sur des souches: des hiboux, des ours, des hérissons, etc. Par contre, pas un chat à l’horizon…

Laurent Némégaire, le facteur tatoué du village de Jandrain-Jandrenouille, a une passion pour le moins étonnante: la sculpture sur bois. L’artiste à la tronçonneuse s’active dans la cour du moulin de Jauche-la-Marne, là où il réside. «Tout est parti de simples… souches en 2012. Les abords de la route devant chez moi avaient été mis à blanc et j’ai profité des troncs pour en faire sortir des champignons. C’était ce qu’il y avait de plus facile à faire», raconte Laurent. En octobre de la même année, il participe à l’événement Terre et pierres, où il réalise un ours, qui se trouve aujourd’hui chez des particuliers de Noduwez. «Par la suite, je me suis essayé aux hiboux, que ma belle-mère aime beaucoup, et à d’autres animaux. En général, je ne sais pas ce que je vais façonner à l’avance. L’inspiration vient au fur et à mesure du travail. Je pense pouvoir à peu près tout faire. Mais le seul pour lequel j’ai du mal, c’est le chat. Comme animal domestique, ce n’est pas trop mon truc», sourit le Jauchois de 45 ans.

Son talent n’est pas inconnu dans la région. À tel point que certaines personnes lui demandent parfois de leur confectionner une œuvre pour leur jardin. «Mais certains attendent toujours, je manque de temps.» D’autant qu’il s’est trouvé une seconde passion depuis le mois de juin: le trail. «Le prochain auquel je vais participer, ce sera celui des Gueules noires, à Blégny, le 17 décembre», conclut Laurent.