POLITIQUE

«Cher Paul, l’enjeu est de taille»: voici la lettre envoyée par Juncker à Magnette

«Cher Paul, l’enjeu est de taille»: voici la lettre envoyée par Juncker à Magnette

La lettre de Juncker illustre les pressions subies par Magnette. Montage ÉdA

Paul Magnette évoque beaucoup les pressions qui pèsent sur la Wallonie pour que notre Région finisse par ratifier le CETA. Illustration avec ce courrier de Jean-Claude Juncker.

Ce vendredi en début d’après-midi, le blocage est toujours de mise. La Wallonie a redit « non » jeudi soir à la signature du traité commercial avec le Canada (CETA). Le ministre-président wallon, Paul Magnette, a confirmé devant son parlement que le blocage était toujours présent mais qu’il a « une volonté d’avancer ». Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a quant à lui dit qu’il « ne désespère pas de trouver une solution d’ici quelques jours ».

La veille, le Luxembourgeois a envoyé une lettre au Carolo. S’adressant directement à lui (Cher Paul»), le dirigeant européen se dit «sensible aux préoccupations du parlement wallon» et consent qu’«il est impératif d’y répondre.»

Il rappelle la volonté de dialogue mais aussi les enjeux. Et conclut, tout en soulignant l’attachement européen de Magnette: «Je suis confiant que vous serez en mesure de persuader votre parlement. Car l’enjeu est de taille.»