POLITIQUE

Paul Magnette quitte précipitamment le parlement wallon en raison du CETA

Le ministre-président wallon Paul Magnette, qui débattait avec les députés au parlement de Wallonie cet après-midi en commission des Affaires générales, a quitté précipitamment le parlement avant la fin des travaux.

Selon le président de la commission, Nicolas Tzanetatos (MR), le chef de l’exécutif wallon a été appelé en raison du sommet européen qui se déroule à Bruxelles et se penche sur le blocage wallon à l’accord de commerce global (CETA) entre l’Union européenne et le Canada.

«Le ministre-président ne se rend pas à Bruxelles, il est à son cabinet», a indiqué son entourage, qui fait toutefois état d’une urgence pour se pencher sur le dossier du CETA.

La commission européenne a envoyé une nouvelle proposition à M. Magnette peu avant 14 heures.

Nos dernières videos