INSOLITE

«Mes doigts sont incompatibles avec les écrans tactiles»

«Mes doigts sont incompatibles avec les écrans tactiles»

Doigts trop froids, trop secs ou ramollis par la transpiration font que l’écran reste impassible. RelaxNews

Un de nos lecteurs témoigne: les écrans tactiles ne fonctionnent pas avec ses doigts. D’aprèsles experts, certains facteurs peuvent être à l’origine de ce handicap.

«Je sais, ça peut paraître étrange, mais c’est comme ça. Comme mes doigts ne sont pas conducteurs, je ne peux malheureusement pas utiliser des appareils tactiles. »

Le témoignage assez insolite d’un de nos lecteurs. Une situation difficile dans un monde où l’interaction passe de plus en plus souvent par les mains. Et une réponse à apporter à sa question: est-il vraiment possible que des doigts ne soient pas «conducteurs»?

«Nous sommes composés à 70% d’eau salée, donc nous sommes tous conducteurs», observe Catherine Vercheval, à la maison des sciences de Liège.

Cependant, elle aussi en a déjà fait le constat. «Ma maman se plaint souvent de sa tablette; elle dit qu’elle ne fonctionne pas bien. Mais en fait, elle a des mains très sèches. On ne peut pas dire de ma maman qu’elle n’est pas conductrice, mais je remarque que ça passe plus mal.»

L’écran tactile n’aime pas l’hyperhidrose

Les dermatologues que nous avons contactés n’ont jamais eu de plainte de patients aux mains sèches. Par contre, l’inverse est vrai. « Avant mon opération du nerf sympathique, je transpirais très fort des mains » se souvient Brigitte. J’avais un mouchoir, pour absorber la sueur, mais il était rapidement trempé.»

En plus de ce handicap social, Brigitte a remarqué un handicap technologique: pas moyen de faire fonctionner la taque à induction. C’est quelque chose que le Dr Tennstedt, dermatologue, a déjà constaté chez ses patients souffrant des mêmes maux «Ils n’arrivent pas à utiliser leur smartphone, ou tablette, le contact se fait mal

Pourquoi les mains moites sont-elles incompatibles avec les écrans tactiles? Les écrans des tablettes et smartphone sont des écrans capacitifs: « Il y a trois couches dans l’écran, explique Gian Marco Rignanese, ingénieur et professeur à l’institut des matières (UCL). « Il y a une couche isolante, et deux couches conductrices. Il y a des fils électriques, tellement fin que l’on ne peut pas les voir, derrière l’écran. Quand on touche, il y a un transfert de charge entre l’écran et la main. À cause de ce transfert de charge, le potentiel est changé. Il mesure le potentiel et sait où vous avez touché.»

Une interférence?

Avec des gants, le transfert de charge ne peut pas se faire et le téléphone ne peut détecter la position du doigt. « Avec des mains mouillées, comme l’eau est conductrice, elle brouille le signal. »

Cette hypothèse d’interférences dues aux mains mouillées est partagée par Éric Bousquet, ingénieur à l’ULg. «Les écrans ont certainement été calibrés au préalable chez les constructeurs pour avoir la plus grande gamme de réponse possible mais comme dans tout ce que l’on fabrique, il y a toujours des conditions imprévues. Il est donc possible qu’il y ait des personnes qui n’échangent pas bien les charges électriques avec les écrans tactiles capacitifs et qui se retrouvent donc pénalisées dans leur utilisation.Cela doit peut-être arriver avec une abondante transpiration, ou avec des doigts très froids, ou très secs, selon le calibrage.»

Mais quoi qu’il en soit, il est toujours possible d’utiliser des stylets ou gants spéciaux, afin d’avoir en permanence un contact idéal.