BASTOGNE

L’immense sculpture « The Kiss » a été inaugurée au Mardasson

Installée depuis mercredi au Mardasson, la sculpture The Kiss a été inaugurée ce vendredi 7 octobre à midi.

Devant un public d’officiels et de touristes essentiellement Américains, Benoît Lutgen et Helen Fitzgerald, représentante de “The Seward Johnson Atelier”, la fondation propriétaire de la statue, ont officiellement inauguré l’oeuvre «Embracing Peace», alias «The Kiss» vendredi au Mardasson, à Bastogne.

Une statue qui a impressionné le groupe de touristes. Ces derniers ont d’ailleurs sauté sur l’occasion pour prendre une photo devant la statue en compagnie de Benoît Lutgen et Helen Fitzgerald.

Après New-York, Rome et Caen, «The Kiss» est arrivée mercredi à Bastogne. Si elle a été montée en sept heures ce jour-là, les ouvriers étaient toujours à pied d’œuvre ce matin pour rafraîchir la peinture et apporter les derniers soins nécessaires.

La statue devrait rester 8 mois, au moins. «Elle devait rester ce laps de temps à Rome et à Caen, mais elle y est finalement restée au moins trois ans à chaque fois. Espérons que ce sera la même chose à Bastogne», a déjà annoncé un bourgmestre ravi par l’arrivée de l’œuvre.

Malgré sa stature imposante, «The Kiss» se fond en tout cas déjà parfaitement dans le décor, entre le Mardasson et le Bastogne War Musuem.

«The Kiss» est une œuvre de l’artiste américain Seward Johnson, réalisée selon le célèbre cliché d ’Alfred Eisenstaedt où l’on voit un marin anonyme enlacé une infrière sur Times Square à l’annonce de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle se veut porteuse d’un message d’espoir et de paix.