BRUXELLES

Des gouttières en fuite sur la façade du centre culturel Bruegel rénové

La Ville de Bruxelles a inauguré le 23 septembre le Centre culturel Bruegel, dans les Marolles. Le lieu a subi un chantier de rénovation de 4 ans. Et se voit garni d’un étonnant jeu de gouttières qui... fuitent.

«C’est un lieu entièrement remis à neuf» explique Karine Lalieux, Échevine de la Culture de la Ville de Bruxelles (PS) en inaugurant le nouveau Centre culturel Bruegel. «Il dispose désormais de nouveaux espaces, d’une salle d’expo, d’une salle polyvalente, d’une salle de spectacle avec gradins amovibles et de confortables loges pour les artistes». Le petit plus de la rénovation? La terrasse avec vue «unique» sur le Palais de justice et les Marolles.

À l’architecture de Roose Partners Architects, s’intègre aussi une œuvre étonnante du sculpteur belge Marco Dessardo: un jeu de gouttières apparentes courant le long de la façade qu’il éclabousse, intitulé «l’éloge de la fuite». Bien vu! L’homme signe également la première exposition temporaire du Centre culturel, présentant quatre barques avec lesquelles il a traversé les mers d’Europe en suivant les flux migratoires et des récits de vie sur le thème de la fuite.

Petit changement pour les habitués du lieu: l’entrée se fait désormais par la rue des Renards où un véritable patio a été aménagé avec des gradins de pierre. Des représentations ou des performances pourront donc y être organisées par beau temps.

Le projet culturel du Centre Bruegel aussi évolue quelque peu. «Il a été repensé afin que le lieu soit encore plus ouvert, plus convivial et plus ancré dans les réalités des Marolles», souligne Lalieux. «Nous souhaitons que vous ayez envie de venir y fêter et partager, de vous y rencontrer, de venir y réfléchir avec des artistes. C’est aussi une vitrine pour proposer à tous, avec fierté, ce que nous faisons de mieux», assure la Directrice Christine Rigaux. Des résidences, notamment celle de la Ligue d’Impro, y seront désormais ouvertes, ainsi que des ateliers dans plusieurs disciplines, du piano à la capoeira.

Suite à l’inauguration du nouveau Centre culturel de Neder-Over-Heembeek, dans l’ancienne église de la place Saint-Nicolas, la Ville dispose désormais de cinq centres culturels, avec les Riches-Claires au centre-ville, la Maison de la création à Laeken et Cité Culture à la Cité modèle.