MONT-SAINT-GUIBERT

Henri PFR, à la maison sur la scène principale du No Man's World

Henri PFR, à la maison sur la scène principale du No Man's World

Pour Henri PFR, le public était chaud. ÉdA – 301368251028

L’année dernière, il était déjà annoncé, mais pour cette seconde édition, Henri PFR (dont le titre Home parcourt les ondes) faisait partie des têtes d’affiche du No Man’s World, à Mont-Saint-Guibert.

+ LIRE AUSSI| Sable et soleil au No Man's World

«Ça me prouve à moi-même qu’il y a une évolution, se réjouit le DJ. Que les gens me connaissent de plus en plus et qu’il y a un retour par rapport aux morceaux que je fais. C’est génial!»

Vis-à-vis du festival, Henri PFR ressent aussi une progression. «L’année passée, il y avait moins de monde. C’est vraiment de mieux en mieux. C’est impressionnant de voir qu’il y a de plus en plus de gens qui parlent du festival et qui viennent. Ce que j’adore aussi, c’est que l’événement est organisé par des jeunes.»

Et ces organisateurs ont eu raison de miser sur l’artiste pour sa Main Stage car le public est présent en nombre pour danser sur les titres joués par Henri PFR. «Pour le coup, j’ai vraiment improvisé. Normalement, je fais un set un peu plus calme, deep house. Le DJ avant moi, Milo Savic, qui est un ami, jouait assez violent et j’ai vu que c’est ce que les gens demandaient. J’ai donc commencé par des morceaux un peu plus violents. Il faut s’adapter aux gens, pour que tout le monde soit content.»

Dans les prochains mois, nous n’avons pas fini d’entendre parler d’Henri PFR. Le jeune DJ se produira le 11 mars 2017 à l’Ancienne Belgique, à Bruxelles. Un show auquel il pense déjà beaucoup. «Je vais tout donner pour que la salle soit pleine, donc je vais sortir plein de morceaux, faire un maximum de show et je vais être très présent sur les réseaux sociaux…»

En octobre, le public pourra d’ailleurs découvrir son nouveau titre, qui s’intitulera Until The End. «Un morceau qui s’annonce vraiment cool», promet celui qui crée ses tubes à La Hulpe.