BRABANT WALLON

Récompensés d'une orchidée, ils ont contribué au rayonnement du Brabant wallon

Les lauréats en compagnie des représentants de la Province: Brigitte Stolk, Thierry Kaisin, Joachim Gérard et deux représentants des Red Lions et du nageur Thomas Heersbrand, Marie José Laloy, Les Fantastiques (au milieu), Pierre Boucher (IBW), et Max Zimmermann (TV Com). Eda

Comme chaque année, la Province du Brabant wallon a mis à l’honneur, hier, lors de la cérémonie des orchidées, des citoyens qui se sont illustrés dans divers domaines d’activité. Tous ont contribué au rayonnement du Brabant wallon.

La cérémonie des orchidées a été organisée vendredi soir par la Province du Brabant wallon pour mettre à l’honneur les Brabançons qui se sont illustrés.

La pianiste Irina Lankova a ouvert la soirée avec le Scherzo N°2 de Chopin, de quoi déjà enchanté l’assemblée réunie. Le président du collège provincial, Mathieu Michel, a ensuite eu la bonne idée de poursuivre en musique, rendant hommage à Toots Thielemans, joueur d’harmonica, La Hulpois d’adoption disparu le 22 août dernier.

La présentation de la cérémonie était confiée au Wavrien Thierry de Coster, en grande forme et qui sera lui-même récompensé d’un prix, épaulé par Grégoire Vermylen, jeune étudiant de l’Institut technique provincial (ITP) de Court-Saint-Étienne.

Chaque lauréat a été introduit via une courte capsule réalisée par les équipes de TV Com.

La cérémonie fut relax et certains députés provinciaux se sont fait plaisir à travers leurs discours, devenant parfois de petits sketchs.

Pierre Boucher, président de l’Intercommunale du Brabant wallon, fut le premier à recevoir un prix dédié au travail de l’IBW. C’est donc logiquement qu’il a rendu hommage aux 300 employés de l’intercommunale et à ses prédécesseurs.

S’en est suivi un joli discours de Mathieu Michel à l’attention de Marie-José Laloy, l’ancienne gouverneure de la Province, apparemment émue.

Belle soirée également pour Brigitte Stolk, chanteuse et créatrice de mode. En plus de son orchidée, la Tubizienne a dynamisé la soirée. Il a commencé à faire chaud (et soif) lors de la présentation d’une partie de sa collection Chrysalide et de l’interprétation de son morceau Who’s gonna. Rien d’étonnant pour cette «boulimique de la vie», dixit la députée provinciale Isabelle Kibassa-Maliba, dont les discours étaient toujours de bons moments.

Autre moment important, la mise à l’honneur de l’ASBL Les Fantastiques, jeune école prenant en charge des enfants atteints d’autisme. Un combat essentiel porté à bout de bras par certains parents et par son président, Michel Cosyn, présent pour recevoir son orchidée.

Un champion du monde de char à voile

Les projecteurs se sont aussi braqués sur la start-up néolouvaniste 3D-Side qui travaille pour le monde chirurgical.

La cérémonie a ensuite permis de découvrir le char à voile, via son plus digne représentant, le champion du monde chaumontois Thierry Kaisin.

La soirée touchait presque à sa fin lorsque TV Com, qui fête cette année ses 40 ans, recevait son orchidée d’anniversaire.

Enfin, la dernière orchidée était destinée à nos sportifs ayant participé au JO et Jeux paralympiques. Qui de mieux que Joachim Gérard, tennisman en chaise à succès pour refermer cette 21e édition de la cérémonie des orchidées?

Vte dit

Les orchidées
La cérémonie tient son nom d’une fleur qui pousse dans l’ancienne sablière de Gentissart, à Villers-la-Ville, « l’orchis pyramidal ». Si sa présence est étonnante pour les spécialistes de la flore, elle constitue le symbole de cette soirée de prestige.
« C’est pas de la petite orchidée ! »
Les trophées sont réalisés depuis 2011 par la Nivelloise Chantal Delporte. Des trophées bien lourds apparemment. « C’est pas de la petite orchidée ! » s’exclamera Thierry de Coster.
 Sur TV Com vendredi
La cérémonie sera diffusée le vendredi 30 septembre en soirée sur TV Com.