article abonné offert

En attendant la réponse du parquet, Jacques G. « ne peut pas répondre »

Contacté, Jacques G. ne souhaite pas s’exprimer. «Je suis tenu au secret professionnel. Ce n’est pas que je ne veux pas vous répondre, mais c’est que je ne peux pas.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 40 des 176 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?