CHÂTELET - Conseil communal

Châtelet s’oppose au centre commercial Frunpark

Châtelet s’oppose au centre commercial Frunpark

Le site des Mottards, aux confins de Châtelineau et de Gilly, attend une affectation depuis plus d’une décennie. Ar. ÉdA – B.W.

Opposée au projet de Frunpark pour le site des Mottards, la Ville de Châtelet est sur le point de remporter une victoire capitale.

Le dernier projet en date d’affectation du site dit «des Mottards», à Châtelineau, a-t-il vécu? En tout cas, le Collège communal de Châtelet est sur le point de remporter une victoire décisive contre le projet immobilier déposé il y a un an par la SA Frunpark Châtelineau, issue du Groupe De Vlier.

Le projet mise sur la multifonctionnalité. Les surfaces commerciales axées sur l’équipement de la maison occupent la majeure partie, mais il fait aussi la part belle au logement, à l’accueil de PME, à des équipements collectifs. Le Collège communal n’en veut toutefois pas. «Le centre commercial Cora se trouve à deux pas, et nous avons déjà accordé une extension, rappelle l’échevine de l’Aménagement urbain, Françoise Abad. Surtout la mobilité est problématique dans le secteur et le sera encore plus quand le Grand Hôpital de Charleroi sera construit. De plus, le GHdC est intéressé par le terrain pour développer un pôle de recherche. On préfère privilégier ce type d’emploi plutôt que de susciter une concurrence entre commerces existants.»

Le Collège a donc refusé le permis socio-économique au promoteur. Comme le prévoit la procédure, la société est allée en recours et a obtenu gain de cause auprès du ministre Marcourt. La Ville de Châtelet n’en est pas restée là: avec l’aval du conseil communal, elle a introduit un recours devant le Conseil d’État. «La semaine dernière, nous avons appris que l’auditeur nous suivait dans son rapport», indique l’échevine. Ce n’est pas encore la décision finale du Conseil d’État, mais lorsqu’on sait que l’avis de l’auditeur est très souvent suivi, le Collège a des raisons d’y croire.