Syrie : 20 tués « alors qu’ils déchargeaient une aide humanitaire vitale des camions »

Syrie : 20 tués « alors qu’ils déchargeaient une aide humanitaire vitale des camions »

- Reporters/Abaca

Les raids qui ont touché des camions d’aide humanitaire à l’ouest d’Alep ont fait environ vingt morts, selon la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

«Environ vingt civils et un membre du personnel du Croissant-Rouge syrien ont été tués, alors qu’ils déchargeaient une aide humanitaire vitale des camions. Une grande partie de l’aide a été détruite», a expliqué la FICR dans un communiqué.

L’entrepôt du Croissant-Rouge syrien à Orum al-Koubra a également été touché par cette attaque dont les auteurs ne sont pas encore connus.

«Nous sommes totalement effondrés par la mort de tant de personnes, y compris un de nos collègues, le directeur de notre branche locale, Omar Barakat», a affirmé le président du Croissant-Rouge syrien, Abdulrahman Attar, cité dans le communiqué.

Le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) a demandé une «enquête» sur cette attaque survenue lundi dans la province d’Alep, alors que l’ONU et le Croissant-Rouge syrien disposaient de toutes les autorisations nécessaires pour acheminer l’aide à 78.000 personnes à Orum al-Koubra, a expliqué aux médias un porte-parole d’Ocha, Jens Laerke.