MONTIGNIES-SUR-SAMBRE

Tensions au sein de l’entreprise Châssis Gaume après un licenciement

Tensions au sein de l’entreprise Châssis Gaume après un licenciement

Google Street View

Quelques ouvriers de l’entreprise Châssis Gaume à Montignies-sur-Sambre ont débrayé mardi après le licenciement en début de semaine d’un travailleur. La CSC évoque un contexte plus global de tensions entre la direction et le personnel. À l’inverse, un responsable de l’entreprise les situe autour du seul cas du travailleur licencié.

L’entreprise Châssis Gaume, spécialisée dans la fabrication et la pose de châssis, emploie près de 150 personnes. Selon un délégué CSC, le licenciement en début de semaine d’un ouvrier n’est pas le seul problème rencontré dans l’entreprise. Il évoque un climat de tensions persistant et certaines pressions de la direction sur le personnel.

L’entreprise ne souhaite pas s’exprimer sur le cas du travailleur licencié, a indiqué mardi un responsable de l’entreprise. Il a en outre indiqué que la délégation CSC était la seule présente au sein de l’entreprise à avoir décidé de débrayer.