FOOTBALL

L’Union belge a-t-elle proposé à Marc Wilmots de continuer? Des propos qui font bondir…

L’Union belge a-t-elle proposé à Marc Wilmots de continuer? Des propos qui font bondir…

Marc Wilmots, ici lors du Mondial 2014. Reporters/Imago Sport

Si l’on en croit Marc Wilmots, l’Union belge lui a proposé de rester à la tête des Diables rouges malgré l’échec à l’Euro 2016. Ah bon? À la fédération, on ne goûterait que très modérément cette sortie…

+ À LIRE AUSSI | Diables rouges : quand Wilmots a été viré, il a… bu du champagne

Marc Wilmots a fait une sortie médiatique remarquée, sur VTM. Si la diffusion du prochain numéro de l’émission «Alloo bij…» n’est programmée que ce soir par la chaîne flamande, des extraits ont déjà filtré, dont un passage particulièrement marquant où le prédécesseur de Roberto Martinez affirme que l’Union belge lui a demandé s’il voulait garder les commandes des Diables rouges. Wilmots affirme qu’il a répondu «oui», mais qu’il a ensuite revu sa position et a dit «non», vu les conditions qu’on voulait lui imposer (voir la vidéo ci-dessous).

Cette sortie médiatique de Wilmots fait bondir des «hauts responsables de l’Union belge où certains démentent avoir fait une telle proposition» selon Bel RTL, qui rappelle que «depuis son licenciement, Wilmots et l’Union belge sont tenus par une clause de confidentialité et d’un pacte de non-agression. Sans oublier que les 750.000€ d’indemnités de licenciement sont étalés dans le temps. Et donc il est tentant d’évoquer une action juridique pour bloquer voir annuler la suite du paiement des tranches.»