NAMUR

Wallo 2016 : Les fièsses sont aussi un lieu d’expression... et de contestation

Les fêtes de Wallonie, c’est beaucoup de folklore et de délire, mais aussi un peu de contestation. Deux images, deux combats.

La première, c’est celle d’un homme seul, mais qui représente beaucoup d’autres. Contraint à la mendicité dans un système économique qui n’accepte pas tout le monde, il a passé le week-end sur les fêtes pour faire passer son message. Beaucoup l’ont remarqué, immobile, arborant une pancarte qui explique son histoire et un gobelet en guise de survie. La deuxième image, c’est celle d’un combat inégal, entre décideurs politiques et associations humanistes. Le nerf de la guerre: le TTIP, le CETA, soit le traité transatlantique Nord. «Les politiques locaux se sont déjà majoritairement engagés contre le TTIP, ici on veut toucher les parlementaires » explique un représentant du mouvement «Tout autre chose ».