FOOTBALL

Diables rouges : quand Marc Wilmots a été viré, il a… bu du champagne

Marc Wilmots, ici après une victoire face à Israël, c’était dans le cadre de la campagne de qualifications pour l’Euro 2016. BELGA

L’ancien sélectionneur des Diables rouges, Marc Wilmots, s’est confié à VTM. Le prédécesseur de Roberto Martinez est notamment revenu sur son éviction.

+ À LIRE AUSSI | L’Union belge a-t-elle proposé à Marc Wilmots de continuer? Des propos qui font bondir…

VTM consacre le prochain numéro de son émission «Alloo bij…», qui sera diffusée ce soir à 21h45, à Marc Wilmots. L’ancien sélectionneur des Diables rouges – il avait été démis de ses fonctions le 15 juillet dernier après un Euro qui s’était fini en eau de boudin – est revenu sur son éviction. Il précise notamment que l’Union belge, malgré le fiasco de l’Euro, lui a demandé s’il voulait rester aux commandes… Ah bon? Des propos qui font bondir à la fédération.

Autre passage pour le moins particulier et significatif, ce moment où Wilmots précise comment il a réagi après que son «C4» a été signé: «J’ai ouvert une bouteille de champagne,» a-t-il confié.

Sans transition… Le «taureau de Dongelberg» évoque également dans l'émission sa naissance et son enfance à la ferme, la carrière de fermier à laquelle il était destiné. «Le plan était que je reprenne le job de mon père et que je devienne fermier. […] Je n’avais jamais pensé que j’aurais pu construire une telle carrière (dans le foot)».