article abonné offert

Le premier Paillard d’Or trouve un refuge doré au collectif de Belgrade

Le premier Paillard d’Or trouve un refuge doré au collectif de Belgrade

Le «Collectif Citoyens de Namur» améliore le quotidien des réfugiés accueillis à Belgrade. ÉdA – Florent Marot

Le quartier Bovesse ne s’est pas trompé en décernant son premier «Paillard d’Or» au Collectif Citoyens Solidaires. Ils font un boulot en platine auprès des réfugiés.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 70 des 333 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?