article abonné offert

Wesphael, vu par la défense: «Aucune agression, c’est un non-violent»

Wesphael, vu par la défense: «Aucune agression, c’est un non-violent»

BELGA

L’acte de défense présenté par le conseil de Bernard Wesphael comporte aussi un chapitre sur chacun des deux principaux acteurs de ce procès.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 53 des 245 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?