article abonné offert

THUIN BIERCÉE

Un V1 tombe sur Biercée

Un V1 tombe sur Biercée

Le coq de l’église détruite était également de la partie. ÉdA

Le samedi 18 novembre 1944, à 11 h du matin, dans son bureau au secrétariat communal à Ragnies, Maxime Emery est alerté par le bruit caractéristique d’un V1.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 149 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?