INSOLITE

Une brasserie brugeoise lance son « bièroduc » pour transporter sa bière jusqu’à 34 mètres sous terre

Déjà célèbre pour ses canaux, Bruges le sera désormais également pour une canalisation à bière, «un métro pour la bière», a commenté le bourgmestre Renaat Landuyt, au cours d’une conférence presse organisée la veille de l’inauguration du pipeline.

Le nouvel outil de la brasserie De Halve Maan doit constituer l’une des attractions de la Venise du nord qui attire quelque 6,6 millions de touristes par an. «Le projet prouve que Bruges n’est pas un musée mais bien une ville vivante», a ajouté M. Landuyt.

Le parcours du bièroduc, d’une longueur de 3.276 mètres, est entièrement situé en domaine public. Le tracé suit généralement des voies d’eau, notamment les canaux historiques. Il passe également sous le parking sous-terrain du Zand, de six niveaux, sous la ceinture historique de la ville et sous la Bevrijdingslaan. Généralement situé à 2 mètres au moins sous la surface, il passe à 34 mètres sous terre à son point le plus profond.

Au début de la construction, plusieurs télévisions ont filmé la construction du «bièroduc», alors que des mètres de pipeline étaient posés en sous-sol.


Bruges a lancé son bièroduc, pipeline à bière !

Quelques défis techniques ont également dû être résolus comme la mise au point d’un système de nettoyage et de rinçage de la canalisation, et plusieurs systèmes de contrôles destinés à garantir la qualité de la bière à chaque endroit du «pipe».

Les deux tuyaux dans lesquels passe la bière, de 6,5 centimètres de diamètre chacun, sont en plastique haute technologie. Le pipeline a été conçu par la société Denys, établie à Wondelgem (nord de Gand) et spécialisée notamment dans la construction de conduites d’eau, de gazoducs et d’oléoducs.

À la connaissance de Xavier Vanneste, directeur général de De Halve Maan, son bièroduc est une première mondiale. «Il y a bien un pipeline qui relie une brasserie à un stade de foot en République tchèque mais suivre un tel parcours sous un centre historique, c’est inédit», a-t-il commenté.