article abonné offert

CHIMAY

Explosion au hall sportif de Chimay: la thèse accidentelle privilégiée

Explosion au hall sportif de Chimay: la thèse accidentelle privilégiée

EdA

Le 25 août dernier, peu avant minuit, une violente explosion soufflait le hall sportif du Châlon à Chimay. À cette heure tardive, seules cinq personnes se trouvaient encore dans le bâtiment, à savoir quatre membres du comité du JACO (Jogging Athlétique Club de l’Oise) et le barman.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 44 des 227 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos