Mostra de Venise : le Lion d’or pour Lav Diaz, un prix pour la Belge Fien Troch

Mostra de Venise : le Lion d’or pour Lav Diaz, un prix pour la Belge Fien Troch

AFP

Le film philippin «The Woman who left» («Ang Babaeng Humayo», ou «La femme qui est partie»), long récit en noir et blanc sur le combat d’une femme injustement accusée d’un crime, a remporté samedi le Lion d’Or du meilleur film de la 73e Mostra de Venise.

Ce film de près de quatre heures a été écrit et réalisé par Lav Diaz, qui avait déjà remporté en février le prix Alfred-Bauer à la Berlinale avec «Hele Sa Hiwagang Hapis» («Une berceuse au mystère douloureux»). «Je n’arrive pas à croire que j’ai reçu ce prix. C’est très beau, il va au peuple philippin, à notre lutte, à la lutte de l’humanité», a déclaré Lav Diaz en recevant son prix sur la scène du Palais du cinéma, sur le Lido. Le cinéaste avait déjà été sélectionné à Venise dans la section parallèle «Orizzonti» avec «Melancholia» (2008) et «Kagadanan sa banwaan ning mga engkanto» (2007).

Deux films ont reçu le Lion d’Argent de la meilleure mise en scène: «La Region salvaje», du Mexicain Amat Escalante et «Paradise», du Russe Andreï Kontchalovski.

Le Grand Prix du Jury a quant a lui été remis à Tom Ford pour le long-métrage américain «Nocturnal Animals».

Le Prix du Meilleur scénario est revenu à Noah Oppenheim pour «Jackie», du Chilien Pablo Larrain. «The Bad Batch» de l’Américaine Ana Lily Amirpour, remporte de son côté le Prix spécial du jury.

La Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine a été attribuée à Emma Stone, pour son rôle dans «La la Land» de l’Américain Damien Chazelle, tandis que celle du meilleur interprète masculin est pour Oscar Martinez, dans «El Ciudada Ilustre» des Argentins Mariano Cohn et Gastón Duprat.

Le Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir a été remporté par Paula Beer pour «Frantz» du Français François Ozon.

Un prix pour Fien Troch

Enfin le Prix du meilleur film de la section Orizzonti a été remis à «Liberami» de Federica De Giacomo, et celui du meilleur réalisateur à la Belge Fien Troch pour «Home». L’ambition de la compétition Orizzonti est de proposer une vitrine aux courants les plus récents du cinéma mondial.

Selon le VAF, la réalisatrice était présente au Palazzo del Cinema pour recevoir son prix. «Lorsque nous avons appris que le film était en sélection c’était déjà la fête, mais à présent c’est juste la folie! On travaille pendant des années à un projet et un tel prix est une assurance que le film va avoir une belle carrière», a commenté Fien Troch. Le quatrième long métrage de la réalisatrice conte le quotidien d’un groupe d’adolescents et les adultes qui les entourent. «Home» était présenté avec 17 autres films dans la section Orizzonti du festival.