Marchin : le projet de biométhanisation est abandonné !

Marchin : le projet de biométhanisation est abandonné !

C’est Chemin de Sandron, que l’unité de biométhanisation était projetée. Voilà la population soulagée! Heymans

Rebondissement dans le projet d’unité de biométhanisation à Marchin. Le promoteur abandonne le projet très controversé.

Rebondissement retentissant, ce mercredi soir, au conseil communal de Marchin. En point d’information après l’ordre du jour et devant un public plus nombreux que d’habitude, le bourgmestre Éric Lomba a annoncé l’abandon du projet d’unité de biométhanisation qui faisait débat dans la commune depuis son annonce, cet été. Pour rappel, la SPRL Jouletec ambitionnait de construire une installation de biométhanisation agricole, Chemin de Sandron, pour produire de l’électricité et de la chaleur à partir de lisier, de fumier et de déchets verts. Ce qui n’avait pas manqué de provoquer une importante levée de boucliers dans la population. Ainsi, lors de la réunion d’information organisée par le promoteur, jeudi dernier, la salle de l’école de Belle-Maison était pleine comme un œuf et la tension y était palpable entre les parties. Les citoyens regrettaient principalement le choix du lieu d’implantation dans une zone densément peuplée, et redoutaient des nuisances olfactives et le charroi de camions attendus pour faire fonctionner l’unité de biométhanisation.

«J’ai recontacté le promoteur après la réunion publique d’information de jeudi dernier en lui partageant mon sentiment, a commenté, hier soir, le bourgmestre Éric Lomba. Je lui ai dit qu’on ne s’attendait pas à ce que ce projet soulève un mécontentement d’une telle ampleur dans la population. Il ne nous semblait pas utile d’aller à l’encontre d’une expression aussi forte. Le promoteur a partagé notre avis, son optique étant de développer des projets en accord avec la population.»

À lire dans L’Avenir Huy-Waremme de ce jeudi, sur tablette, smartphone ou PC