FOOTBALL

Voici un onze-type des joueurs actuellement sans club et qui ne feraient certainement pas tâche en D1A

Voici un onze-type des joueurs actuellement sans club et qui ne feraient certainement pas tâche en D1A

Meilleur buteur de l’histoire de la coupe du monde, l’Allemand Miroslav Klöse (38 ans) est sans club depuis la fin de son contrat avec la Lazio en juin dernier. Reporters / Imago Sport

Klöse, Méxès, Adebayor… une flopée de joueurs de grande réputation sont toujours sans club actuellement. Des joueurs d’expérience qui ne feraient assurément pas tâche dans une équipe de notre bonne vieille Pro League. Petit tour d’horizon…

Une semaine après la fermeture de la fenêtre estivale du mercato, de nombreux joueurs de grande réputation restent sur le carreau. Trentenaires pour la plupart, ils n’ont pas réussi à retrouver un club avant le 1er septembre et se retrouvent dès lors sans contrat pro pour l’actuelle saison.

Parmi ces joueurs sans contrat, certains feraient assurément le bonheur d’une majeure partie des clubs de Pro League (D1A)! Nous en avons compilé quelques-uns sous la forme d’un «Onze » de base, reprenant les meilleurs d’entre eux. Des joueurs qui, puisqu’ils sont sans contrat, peuvent encore s’engager avec un club en dehors de la période des transferts qui s’est donc clôturée la semaine dernière…

Voici un onze-type des joueurs actuellement sans club et qui ne feraient certainement pas tâche en D1A
Voici un «onze » des joueurs laissés pour compte cette saison… EdA

La défense: plus de 800 matches en Serie A cumulés

Dans les buts, nous avons choisi Marco Amelia. Le gardien italien de 34 ans passé entre autres par l’AS Rome, Parlerme et l’AC Milan était sous contrat à Chelsea jusqu’au 30 juin dernier, où il officiait comme troisième gardien derrière Courtois et Begovic.

En défense, on retrouve une paire axiale d’expérience qui a jadis fait le bonheur des meilleures formations de Serie A: Martin Caceres, le défenseur uruguayen de 29 ans passé par Barcelone et Séville puis la Juventus où il a évolué durant quatre saisons; Philippe Méxès, le Français de 34 ans passé par la Roma et l’AC Milan. À eux deux, ils comptent 346 rencontres de Serie A, 70 de Ligue des Champions et 42 d’Europa League ou coupe de l’UEFA!

Sur les flancs, nous avons opté pour le Néerlandais Royston Drenthe à droite et le Péruvien Juan Manuel Vargas à gauche. Un moment cité à Waasland-Beveren, l’ancien de Feyenoord de 29 ans avait pour habitude d’arpenter tout son flanc lors de son transfert juteux au Real Madrid, en 2007. Depuis, il s’est quelque peu égaré en passant notamment par Everton, plusieurs formations de D2 anglaise et les Émirats arabes unis. De son côté, Vargas, 35 ans, a fait le bonheur de Catane, la Fiorentina et le Genoa en Serie A avant de jouer la saison dernière en Liga pour le Betis de Séville.

On aurait aussi pu choisir le Portugais José Bosingwa, pilier du Chelsea de Mourinho lors de son premier passage à Londres, ou surtout le Brésilien Maïcon, vainqueur d’une coupe du monde des clubs, d’une Ligue des champions ou encore de 4 «scudetto ».

Le milieu de terrain: 32 titres en coupe et championnat

Dans la ligne médiane, on retrouve Mathieu Flamini. Le Français de 32 ans et chouchou de Wenger à Arsenal compte tout de même 168 rencontres de Premier League à son actif, 96 de Serie A avec l’AC Milan, et 55 matches de Ligue des champions, sans compter les rencontres de qualification. Il serait associé dans ce onze imaginaire à Raul Meireles, autre milieu hargneux au CV impressionnant: une Ligue des champions, quatre titres du Portugal et près de 50 rencontres de C1 pour le milieu de 33 ans à la longue barbe passé par Porto, Liverpool, Chelsea ou encore Fenerbahce.

Le robuste Franco-malien Mohamed Sissoko (Valence, Liverpool, Juventus, PSG…) et le fantasque Ghanéen Sulley Muntari (Inter, AC Milan…) auraient très bien pu revendiquer également une place dans ce onze.

À la manœuvre, qui d’autre que Lucho Gonzalez, l’ancien flamboyant meneur de jeu de Porto et l’Olympique de Marseille? Du haut de ses 35 ans, l’Argentin compte 18 buts inscrits en 63 rencontres de Ligue des champions.

L’attaque: 120 buts de moyenne par attaquant

En attaque, sur les flancs, nous avons opté pour deux anciennes vedettes africaines: le Nigérian de 35 ans Peter Odemwingie, passé par La Louvière avant de malmener les défenses de Ligue 1 avec Lille puis de Russie au Lokomotiv Moscou et d’Angleterre avec WBA, Cardiff ou encore Stoke; le Togolais Emmanuel Adebayor, passé par Arsenal, Manchester City, le Real Madrid ou les Spurs et libéré par Crystal Palace en juin dernier.

Moins efficace face au but mais important à la construction, l’ancien Ajacide de 30 ans Urby Emmanuelson (AC Milan, AS Rome, Fulham…) aurait lui aussi pu prendre une place dans le onze, tout comme le Français de 30 ans lui aussi, Charles N’Zogbia, ancien espoir du Havre aux 281 rencontres de Premier League avec Newcastle, Wigan et Aston Villa.

Enfin, à la pointe de l’attaque, le Bulgare Dimitar Berbatov, «serial buteur » passé par Leverkusen, Tottenham, Manchester United et Monaco aurait pu prétendre à la place de buteur si Miroslav Klöse n’était pas resté sur le carreau. Bien qu’âgé de 38 ans, l’Allemand reste à ce jour le meilleur buteur de l’histoire en coupe du monde…