CHARLEROI

Charleroi : le parking bientôt payant partout

Charleroi : le parking bientôt payant partout

Le stationnement dans l’intra-ring est repensé selon un code couleur, pour différencier les zones, qui seront toutes payantes. ÉdA – 301326137391

L’extension du parking payant à l’ensemble de l’intra-ring, c’est pour bientôt. Le nouveau plan sera présenté à la fin du mois.

Dans le centre de Charleroi, il existe encore des quartiers où il est possible de se parquer gratuitement pour une durée illimitée: aux abords du Palais de justice ou de l’ancien hôpital civil, par exemple. Cela ne va plus durer.

Au Conseil communal, le bourgmestre a annoncé l’arrivée imminente du nouveau plan de stationnement de l’intra-ring. Il sera présenté à la fin du mois. Ses grandes lignes ont été définies au sein du conseil d’administration de la Régie Communale Autonome (RCA) qui gère le parking payant.

Pour rencontrer les besoins de tous les usagers, le plan prévoit la création de cinq périmètres distincts. Des zones rouges à forte rotation comme au boulevard Tirou où l’on ne pourra pas rester plus de 2h, des zones oranges (durée 3h30), des zones vertes (24h), des zones noires soumises au contrôle de bornes d’accès et enfin des zones bleues où l’on ne pourra pas dépasser 4h de stationnement.

Exit la gratuité. La réglementation sera d’application du lundi au samedi de 9 à 17h, avec une dérogation pour les usagers détenteurs d’une «carte riverain». Dans les quartiers situés en périphérie immédiate du R9, des zones tampons seront définies, pour éviter que des automobilistes ne les squattent afin d’échapper à la tarification. Ces mesures s’inscrivent dans la mise en application du plan communal de mobilité (PCM) adopté en mars 2015, majorité PS-MR-cdH contre opposition PTB-Écolo. Le PCM s’articule autour de cinq grands principes: amélioration de l’offre de transport en commun, augmentation de l’espace piétonnier, politique cycliste ambitieuse, diminution de la pression automobile et intensification de la rotation de parking. «Chacun de ces axes a déjà fait l’objet de mesures», a rappelé le bourgmestre. Élargissement des trottoirs, suppression d’emplacements de stationnement, intégration de pistes cyclables dans les projets de rénovation de voirie, etc.

Pour limiter la présence de voitures en ville, la volonté est de favoriser l’utilisation des parkings en ouvrage. En voirie, la RCA procède au renouvellement de son parc d’horodateurs: une soixantaine d’appareils de la dernière génération, avec des possibilités de paiement électronique, lui ont été fournis.